Dimanche 30 novembre 2008 7 30 /11 /Nov /2008 02:05
- Par PPDR - Publié dans : GENERALITES - Communauté : RANDONNEES VOSGES & PALATINAT
Ecrire un commentaire

  Mesdames et Messieurs, Bonjour à vous tous, sur mon nouveau blog !

 

 

Pour ceux parmi vous qui me connaissent déjà, j'ai eu, dans le passé récent, de très graves problèmes administratifs et judiciaires, avec le présent blog, dont je suis intégralement l'auteur ... Vous vous rappelez sûrement, que j'étais un grand spécialiste des rochers des Vosges du Nord, ma contrée de randonnée de prédilection ... Au jour d'aujourd'hui, étant sous l'emprise d'une procédure pénale lourde de conséquences, aussi bien pour ma petite personne que pour mon site, je me vois dans l'obligation de réorganiser très profondément, entièrement, mon blog ! Risquant une amende maximale de 450 € et un passage au tribunal, j'ai pénétré des espaces naturels et sauvages soi-disant protégés et interdits d'accès et je suis désormais, catalogué par toutes les hautes autorités forestières et environnementales des Vosges du Nord ... Une réserve naturelle volontaire y a bel et bien été créée, afin de protéger les rochers dits sensibles : la nidification du rapace du faucon pèlerin, ainsi que la présence de végétaux rares sur certains rochers exceptionnels des Vosges du Nord, sont ainsi, les raisons officielles d'une réglementation excessivement sévère, qui prive désormais tous les randonneurs, même les plus passionnés et aguerris, de toute notion de plaisir, de liberté, d'isolement, d'aventure, de sensations, etc ! Les Vosges du Nord sont devenues tellement aseptysées aujourd'hui (presque tout y est interdit !!! ), que j'ai pris la décision, très dure certes mais nécessaire, d'abandonner définitivement mes investigations sur le terrain et la publication d'articles et autres reportages photographiques ! Le simple fait de se promener tranquillement en forêt, devient aujourd'hui un acte physique, qui peut très vite tourner au vinaigre et se transformer en une véritable catastrophe : décidément, il n'y a pas que les caméras des villes et les radars automobiles qui nous traquent, il y aussi la nouvelle mode, qui nuit très gravement à nos loisirs et autres activités, durant notre temps libre !
 


ATTENTION DONC : " Big Brother is watching you " !!!

 




CI-DESSOUS, VOICI L'OBJET DE CETTE INCROYABLE INJUSTICE :



 



 



 


 

 

 

FALKENBERG OBS 01
NOUS INTERDIRE TOTALEMENT DES ROCHERS ? ON CROIT RÊVER, HEIN ...
POURTANT, C'EST DEVENU RÉALITÉ, DANS LES VOSGES DU NORD (57) ...





Une " petite " explication s'impose, dès à présent. Certains rochers remarquables des Vosges du Nord mosellanes (57), sont l'objet d'une redoutable discorde, entre deux clans distincts :
1° ]  Les " PROS " : randonneurs et grimpeurs passionnés et respectueux.
2° ]  Les " ANTIS " : dirigeants forestiers et " naturalistes " , agents locaux.



Depuis plusieurs années déjà (bientôt deux décennies, en fait ! ), on assiste au jeu du chat et de la souris : le chat correspond aux hautes autorités forestières et naturalistes, qui n'ont rien d'autre de plus intelligent, que de traquer la pauvre souris (représentée elle, par les randonneurs ou les grimpeurs, passionnés et respectueux bien sûr ... ) ! Passionnés et respectueux sont deux termes sur lesquels je tiens à insister, car figurez-vous, qu'il existe deux types de randonneurs et de grimpeurs : les bons (soit, la plupart d'entre nous ! ) et les mauvais (qui eux, représentent une minorité, particulièrement dangeureuse ... ). Aujourd'hui, nous, les bons randonneurs et grimpeurs, nous poussons un gros coup de gueule, contre toutes les restrictions d'accès que l'on nous impose : rendez-vous compte, qu'au 21ème siècle, il n'est même plus possible de se promener tranquillement en forêt, dans nos pourtant belles Vosges du Nord ! Personnellement, j'ai eu fort affaire, avec les instances du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord et j'ai eu des échanges des plus houleux et sévères qu'ils soient ... Le fait de m'intéresser et de me spécialiser dans la photographie naturaliste et plus spécifiquement, des sites rocheux, n'a pas du tout plu aux hauts-dirigeants forestiers et naturalistes : je constituais visiblement une gêne pour eux, comme un ennemi ! Aujourd'hui encore, j'en garde de très graves séquelles (mon moral a subi une agression des plus cinglantes, sévères ! ), car on a touché à une partie de ma passion " verte " ! Ceci est un fait, que je ne pardonnerai jamais ! C'est une atteinte sans précédent, à la démocratie, dont sa devise fondamentale, est la " liberté " (j'irai presque à dire, que c'est un crime ! ). La faute est directement imputée aux autorités forestières et environnementales, qui procèdent à un système répressif dictatorial, totalement anti-démocratique : celui de l'interdiction définitive et irrémédiable d'accès, à nos plus beaux et mythiques sites rocheux nord-vosgiens ... Pénétrer un rocher n'est en aucun des cas, un crime ou un meurtre ; d'ailleurs, je tiens, à vous tous qui me lisez en ce moment, à vous dire sincèrement, que je ne suis ni un kamikaze, ni un criminel, qui ne pense qu'à venir sur les rochers, pour y foutre son bordel et tout casser ! Bien au contraire, en tant que grand passionné et spécialiste des vieilles pierres vasgoviennes, je suis au jour d'aujourd'hui, l'un des plus illustres défenseurs et valorisateurs de nos extraordinaires rochers vosgiens et palatins ! Je fais preuve d'un professionnalisme infaillible, d'une connaissance et d'une maîtrise du terrain hors pair, d'un respect absolu pour l'environnement dans lequel j'évolue, etc ! Désormais, je n'ai plus aucune chose à apprendre de personne, en ce qui concerne la pratique de la randonnée pédestre (de découvertes et de visites, de photographie des sites rocheux) ... Mon combat va aller crescendo dans les années à venir et je ne compte aucunement, en rester là ... Aussi, ma fibre " verte " , est-elle unanimement saluée et félicitée, par toujours plus de monde, aussi bien sur le terrain que sur la toile ! Alors, qu'en pensez-vous, hein ?

Aujourd'hui, un constat édifiant, des plus alarmistes, a pu être mis au jour, au sein de cette magnifique contrée boisée, qu'est celle des Vosges du Nord :
1) La fréquentation touristique est en baisse vertigineuse, alarmante !
2) Les recettes pour dégager et valoriser les sites sont au plus bas !
3) La gestion patrimoniale devient critique, des monuments périssent !
4) Les interdictions définitives d'accès se multiplient à vitesse grand V !
5) La liberté de mouvement et de déplacement en forêt, est plus que menacée !



Egalement, je tiens à vous dévoiler les faits réels, que j'ai pu constater sur le terrain, durant mes différentes investigations rocheuses : attention, ce que vous allez lire ci-dessous est bel et bien la réalité, telle que j'ai pu la vivre, entre 2004 et aujourd'hui ! Vous risquez d'être fortement surpris, choqués, par la manière dont les pauvres randonneurs se rendant sur ces fameux rochers classés et protégés des Vosges du Nord, se font attraper et coincer la main dans le sac, par nos très intelligents dirigeants forestiers et naturalistes ! Les Vosges du Nord sont devenues, en l'espace de 20 ans, une véritable prison, presque un camp de concentration, où les moindres faits et gestes, sont tous, sans exception, traqués et fliqués, bâtardement réprimés ... Un cataclysme, qui me met hors de moi !!!

1)
Les panneaux réglementaires anciennement présents autour desdits rochers classés et protégés ( " réserve naturelle volontaire " ! ), ont été presque tous enlevés, sans prévenir les usagers de la forêt (randonneurs et grimpeurs ! ) ...

2)
N'importe quel que soit le rocher " interdit " , nous n'avions jamais trouvé de grillages ou de barbelés de délimitation, qui pourrait nous indiquer, que la zone est classée et protégée, donc interdite d'accès aux public ...

3) Encore, sur le site officiel du parc naturel régional des Vosges du Nord (intitulé exact :
www.parc-vosges-nord.fr ! ), nous n'avions trouvé aucune rubrique, qui contient la liste mise à jour chaque année, des rochers sensibles, classés et protégés ...

4)
Enfin, il faut savoir, qu'une bonne partie des randonneurs qui se sont fait prendre, sur ces fameux rochers classés et protégés des Vosges du Nord, sont de bons éléments, pros-nature, qui respectent scrupuleusement l'environnement dans lequel ils évoluent et qui savent parfaitement ce qu'ils font, où ils vont et où ils marchent, etc ! Les casseurs et les auteurs d'actes de dégradation et de vandalisme gravissimes, ne se font jamais intercepter et ne sont jamais poursuivis devant la justice ! Joli tout ça, n'est-ce pas ???



Pour convaincre le plus grand nombre parmi vous, je tiens encore à vous présenter quelque chose qui m'est inné et qui correspond à l'un de mes piliers fondamentaux, dans la pratique de la rando-rochers :


Mon " CODE DE CONDUITE VERTE " , sur les rochers


1) Je ne suis que de passage sur les rochers sensibles, classés et protégés.
2) Je respecte la période de nidification du faucon pèlerin (février à juillet).
3) Je ne pratique jamais de campement ou de bivouac sur un rocher.
4) Je ne fume pas (je suis non fumeur ! ) et je ne fais pas de feu sur un rocher.
5) Je remporte toujours mes déchets chez moi : je ne jette rien dans la nature.
6) Je ne piétine pas la végétation rare et protégée (fougères, lichens, etc ! ).
7) Je ne fais pas de manifestation sonore excessive (silence total garanti ! ).
8) Je ne pénètre jamais dans la forêt en voiture (pistes carrossables ... ).
9) Je suis un grand passionné pro-nature et non un hooligan anti-nature. 


UNE RÉVOLUTION VERTE SERAIT FRANCHEMENT LA BIENVENUE !!!

 

 

Afin de calmer durablement les esprits, j'ai donc fait preuve d'une solution qui arrangera tout le monde, même si tout mon temps passé à l'époque sur la rédaction de ce blog, est au jour d'aujourd'hui, récompensé par la mort irréversible d'une grande partie de notre exceptionnel patrimoine naturel et sauvage ... D'avance, je tiens donc personnellement, à m'excuser, devant vous tous qui prendrez bien la peine de me lire et de me soutenir, dans le rude combat pénal qui va se présenter à moi, très prochainement ! J'ai peut-être commis des fautes certes, mais je suis un pro-nature engagé, qui sait exactement ce qu'il fait en se rendant sur le terrain et qui suit une ligne de conduite bien précise, afin de laisser les endroits que j'ai pénétrés, vierges de toutes traces , comme ceci fut le cas lorsque je les ai trouvé en les pénétrant ... Mon engagement dans la pratique de la randonnée pédestre date d'il y a déjà une douzaine d'années et, à ce jour, je suis un élément de grande valeur, reconnu dans mon domaine, pour mon expérience et ma maîtrise du terrain, mes connaissances encyclopédiques sur le monde des rochers, mes méthodes d'investigation et de photographie naturaliste, mon système d'organisation et de gestion de mes différentes sorties pratiquées sur le terrain. Âgé de quelque 26 ans, je suis l'une des plus grandes icônes randonneuses des massifs vosgien et palatin ... Passionné des rochers à l'extrême, je voudrai, par le biais de ce blog entièrement remanié, mieux faire connaître et valoriser les innombrables merveilles naturelles et sauvages, que recèlent les Vosges Centrales, les Vosges transfrontalières, ainsi que le Proche Palatinat allemand.

 

 

Du fait d'un passé très mouvementé avec les instances du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, j'écarterai volontairement ce secteur, plus particulièrement la partie, située dans le département de la Moselle (57) : il s'agit du secteur, dans lequel se trouvent les rochers sensibles (au nombre d'une quinzaine ! ) et qui sont tous, sans aucune exception, reconnus et classés en tant que réserve naturelle volontaire ... Ainsi dit, ne vous inquiétez surtout pas, si vous ne trouverez plus dans mon blog, les rochers remarquables du secteur de Bitche et de l'Etang de Hanau : ce sera tout à fait normal ! Je sais que c'est inadmissible, incompréhensible, mais bon, c'est comme ça ! Il faut que nous subissions les effets très négatifs d'une répression toujours davantage galopante. Aussi, devrons-nous dorénavant, nous plier aux règles très strictes, fixées par les hautes instances forestières et environnementales du SYCOPARC. Afin d'éviter toute renaissance de disputes, de mauvaises langues, de procédures " dictatoriales " , je vais donc recentrer mon blog, sur des secteurs tout aussi remarquables (et sinon plus encore !!! ), présentant des espaces bien libres et autorisés d'accès au grand public randonneur ! Afin de me faire pardonner et de redonner une seconde vie à mon blog, je vais donc me concentrer essentiellement, sur les Vosges Centrales (entre Saverne et Colmar), ainsi que sur le Proche Palatinat allemand ... Tant pis, pour les pourtant magnifiques et sauvages Vosges du Nord : c'est désormais, une grande partie de nos richesses rocheuses, qui disparaissent, qui sont vouées au pourrissement, à la mort directe et irrémédiable !

 

 

Une très sombre page de l'histoire de www.vosges-palatinat.com, se tourne enfin ... Mais, je ne vais pas me décourager et tomber les bras, pour autant ... Bien au contraire : je vais me battre, afin de devenir plus fort et j'ai bien l'intention de faire prendre conscience, à vous tous, qu'il existe des graves problèmes dans notre nature ! Les Vosges du Nord en sont ici, le meilleur exemple, avec un sujet spécialement sensible, " chaud " : les rochers ... Quitte à formater définitivement de ma mémoire, cette contrée si proche de moi et qui me tenait tellement à coeur à l'époque, pensons tous ensemble à des choses plus joyeuses, beaucoup plus humaines et libertaires : les Vosges sont grandes, nous allons donc nous pencher sur le cas des Vosges Centrales, où absolument tout est encore libre et autorisé d'accès et de visite ! Egalement, nous n'oublierons pas de saluer et de féliciter nos chers voisins allemands, chez qui la réglementation naturaliste est particulièrement bien conçue et étudiée (nous y reviendrons un peu plus tard) : j'adore les allemands, pour leur professionnalisme, leur accueil plus que chaleureux, leurs connaissances inouïes du terrain et surtout, pour leur fibre verte incontestablement plus développée que celle des français ! C'est donc pour tout cela, que je consacrerai une partie importante de mon nouveau blog, à la contrée du Proche Palatinat, que j'adore à la folie suprême ...




GRANDE NOUVEAUTÉ - DEPUIS PEU - : SUR MON BLOG ...


Pour tous mes fidèles lecteurs, abonnés ou non, je tiens à vous faire part d'une nouvelle fondamentale (que vous aviez peut-être déjà remarqué ... ) : mon blog comporte depuis peu, des articles inédits, sur une contrée toute nouvelle et que je n'avais encore jamais exploré auparavant, durant mes 12 années de carrière de randonneur ! Il s'agit des Hautes-Vosges, sises à cheval, sur le Haut-Rhin et les Vosges (respectivement, départements numéros 68 et 88 ! ). Cette nouveauté s'accompagne de photos absolument exceptionnelles, comptant parmi les plus belles et réussies de toute la collection ... J'ai désormais découvert le secteur le plus éloigné de mon domicile (environ 150 km ! ), mais j'en suis ravi ! Le fait de parcourir de grandes distances, au cours d'une journée, ne me rebute plus maintenant et je suis prêt à partir à la découverte de nouveaux eldorados naturels et sauvages ! Les Hautes-Vosges, dont ma première visite fut celle du légendaire sommet du Hohneck (1366 m ! ), m'ont littéralement fait exploser les yeux de mes orbites et ont fait chauffer grave, mon appareil-photo ... Il y a tant de choses extraordinaires à voir, tout là-haut, sur les chaumes sommitales, dégarnies et exposées aux vents océaniques en furie ! Les curiosités remarquables ne manquent pas, même si, pour les débutants en terme de randonnées pédestres, le terrain ne s'avère pas toujours facile ... Les cirques glaciaires et les combes constituent des pièges redoutables, surtout en hiver (névés et avalanches ! ). Egalement, les dénivelés sont excessivement importants, avec parfois, des ascensions de plus de 500 mètres en une seule et unique traite ! Mais, malgré ces difficultés du terrain, très sauvage, le plus alléchant à mes yeux demeure : les panoramas ... Ceux-ci sont, dans les Hautes-Vosges, absolument explosifs, à couper le souffle à n'importe quel passionné du massif vosgien : les sites panoramiques circulaires ne manquent pas (exemples : Hohneck, Tanet, Ventron, Rainkopf, Rothenbachkopf, Grand Ballon, etc ! ). Une autre grande attraction, dans les Hautes-Vosges, sont les lacs (ils foisonnent ! ) : au jour d'aujourd'hui, j'en connais une petite dizaine, tous plus beaux les uns que les autres (exemples, déjà visités : lac Noir, lac Blanc, lac Vert, le Forlet, lac des Corbeaux, Schiessrothried, Fischboedle, Altenweiher, etc). Les rochers d'escalade, en granite, ne sont pas en reste non plus : mes plus grands coups de coeur, furent la Martinswand et les Spitzkoepfe ... Deux sites majeurs des Hautes-Vosges ! Et puis la présence de ces innombrables fermes-auberges ne m'a pas laissé insensible (Kastelberg, Steinwasen, Huss, Firstmiss, Hohneck, Seestaettle, etc) ; surtout que la cuisine proposée par ces dernières, typiquement artisanale, se montre copieuse certes, mais succulente, à la fois très goûteuse et pas trop chère ! Les vaches vosgiennes nonchalantes sont elles, un élément très fort du paysage des hautes-chaumes : il est totalement indissociable ... Elles sont très photogéniques et elles empiètent régulièrement, sur les sentiers (qu'il faut parfois quitter, afin de contourner les " obstacles " ! ). Les Hautes-Vosges m'ont définitivement conquis et j'ai appris à les aimer et surtout, à les adopter : j'ai trouvé là, un sacré terrain de jeux et d'aventures vertes, qui n'est pas fait pour me déplaire ... Ceci compense très largement, le fait cruel, que j'ai dû abandonner définitivement, mes très proches Vosges du Nord (voir le problème en début de texte ... ). Alors, vive les Hautes-Vosges ! Vous verrez, vous ne serez pas déçus du spectacle, en vous rendant personnellement là-bas (la plus belle destination, restant celle du sommet du Hohneck et ses 1366 mètres d'altitude : à ne surtout pas manquer !!! ). Cependant, je continuerai de m'intéresser, aux secteurs du Palatinat allemand, des Vosges frontalières, ainsi que des Vosges Centrales (ou Moyennes) ... Comme quoi, mon horizon d'investigations et de pérégrinations forestières, s'agrandit, jour après jour ... Prenez-vous bien le temps de savourer çà !!!


En plus des Hautes-Vosges sises dans le département du Haut-Rhin (68), j'ai, pour cette année 2010, décidé d'intégrer un second nouveau secteur dans mon blog randonnées et nature : il s'agit de la Forêt-Noire allemande, qui est située de l'autre côté du Rhin et de son immense plaine, qui du Nord au Sud de l'Alsace, s'étire sur près de 200 kilomètres ! La Forêt-Noire (ou Schwarzwald, en langue germanique ... ), est un secteur inédit pour moi, que j'avais déjà parcouru en voiture à l'époque, mais sans prendre l'attention et le temps, de m'arrêter à gauche ou à droite, histoire de me taper une randonnée pédestre ! Ici, entre Baden-Baden au Nord et Offenburg au Sud, la Forêt-Noire du Nord culmine à quelque 1164 mètres d'altitude, au-dessus du lac glaciaire du Mummelsee, à la Hornisgrinde : pas mal ! Tout là-haut, nous avons affaire à un paysage de chaume sommitale, totalement dégarnie, donc sans arbres : c'est un peu ce que l'on rencontre dans les Hautes-Vosges, au-dessus de 1200 mètres d'altitude ! Dans tous les cas, les deux contrées se ressemblent étrangement, seulement la Forêt-Noire allemande est beaucoup plus enrésinée que les Vosges françaises ! Au-dessus de 700 mètres d'altitude, la Forêt-Noire a comme essence dominante, le sapin. La Forêt-Noire est beaucoup plus touristique encore, que les Hautes-Vosges et tout y est fait, afin de faciliter les accès aux grandes curiosités du massif. Les sentiers sont excellemment praticables et dégagés, mais le balisage de ces derniers sont parfois aléatoires et difficiles à repérer ! Les formations rocheuses remarquables, en granit, peuvent se compter sur les doigts des deux mains : dommage ! Les plus intéressantes sont le mythique Battertfelsen (sis au-dessus de Baden-Baden), ainsi que le Falkenfelsen (au-dessus du Bühlertal, l'un des lieux les plus enchanteurs de toute la Forêt-Noire ... ). Sinon, la Forêt-Noire possède une myriade de tours d'observation panoramique, comme par exemples : la Hornisgrinde (la plus haute de toutes ! ), la Badener Höhe, le Hohloh, le Merkur, le Mehliskopf, le Fremersberg (siège du SWR 3 ! ), etc. Les panoramas que propose la Forêt-Noire du Nord, sont particulièrement remarquables et s'étendent principalement, sur le piémont viticole et la plaine badoise, ainsi que sur le fleuve sacré argenté, du Rhin ! Par temps clair, on peut même apercevoir les Vosges en France ... Mais la Forêt-Noire est touchée par un terrible fléau, encore pire qu'ailleurs : les tiques, ces minuscules bestioles suceuses de sang, y abondent à mort et sont porteuses d'une maladie effroyable, appelée méningo-encéphalite à tiques (MET, ou FSME en allemand ! ). Attention donc, à rester sur ses gardes et à parfaitement se contrôler le corps, en rentrant d'une longue randonnée, passée en Forêt-Noire ! La plus belle route de notre région alimente la Forêt-Noire du Nord : il s'agit de la fabuleuse " Schwarzwald Hochstrasse " ! A ne surtout, mais alors, surtout pas manquer : vous y contemplerez des panoramas insoupçonnés et une foule de restaurants haut-de-gamme et de pistes de ski renommées, vous tendront leurs bras grand ouverts ! Voili, voilou ... Mon terrain d'aventures s'élargit encore un peu plus ... Profitez-en donc un maximum, les premiers articles sur la Forêt-Noire commencent enfin à être publiés sur mon portail ! Et ce n'est là, qu'un début : autant vous dire tout de suite, ça promet pour la suite !!!

 

Tout récemment, en mi-2012, j'ai encore davantage élargi mon secteur de découvertes pédestres, en me rendant à plusieurs reprises, dans la Haute Forêt-Noire (secteur du Bade-Wurtemberg localisé entre Freiburg-in-Breisgau au Nord et Basel au Sud, via Müllheim et Lörrach). Là-bas, j'ai pu y découvrir plusieurs sommets dénudés remarquables, ayant une ressemblance frappante avec ceux des Hautes-Vosges. Parmi eux, je tiens tout particulièrement à citer le Belchen (alt. 1414 m) : depuis tout là-haut, vous jouirez d'une perspective panoramique légendaire, à couper le souffle, sur l'intégralité de l'arc alpin (par temps très clair, uniquement, de la Zugspitze allemande jusqu'au Mont-Blanc français ! ). L'accès s'effectue idéalement en téléphérique (l'un des plus beaux de toute l'Allemagne, juste pour vous dire ... ). Hormis le Belchen, trois autres sommets ont retenu mon attention, au sein de la Haute Forêt-Noire : le Schauinsland (1284 m), le Feldberg (1493 m), ainsi que la Herzogenhorn (1415 m). Enfin, pour ce qui est des autres curiosités naturelles et sauvages marquantes, je citerai les suivantes : la tourbière de Hinterzarten, les lacs glaciaires du Feldsee et du Nonnenmattweiher, ainsi que les prestigieuses cascades de Todtnau. Bref, du très grand art, qui vient encore étoffer mon déjà très fourni répertoire de visites pros-nature ...

 

En ce qui concerne les Hautes-Vosges, j'y suis toujours aussi fidèle, attaché, puisque je m'y rends régulièrement, dès que j'en ai la possibilité. Mon oeil de photographe pro-nature étant devenu beaucoup plus aiguisé, averti, je me suis spécialisé dans certains types de scènes bien particuliers, parmi lesquels :

_  les mers de nuages en automne ou en hiver.

_  les perspectives sur les Alpes depuis les sommets.

_  les traques des chamois dans les cirques glaciaires.

_  les panoramas sur les lacs et les cascades (assez rares).

_  les tourbières et leur flore (en particulier, les droséras ! ). 

 

 

 

Avec toutes mes excuses pour la gêne occasionnée. Merci à vous tous de me rester fidèles et de me témoigner toujours aussi fortement et fermement, votre satisfaction, votre soutien, votre aide, vos commentaires élogieux et vos suggestions lumineuses, etc. Mon site web, enfin remanié, www.vosges-palatinat.com, va enfin pouvoir être ressuscité de ses cendres !!!






! ! ! !  ÉPILOGUE :  VERDICT JUDICIAIRE  ! ! ! ! 


Chers amis et collègues, randonneurs et grimpeurs, passionnés pros-nature (comme moi ), suite à ma comparution au tribunal de proximité de Sarreguemines (sis en Moselle, 57), en date du premier décembre 2009, je tiens à vous informer de la situation pénale qui m'a été annoncée ... Je vous rappelle que j'avais pénétré des rochers classés en réserve naturelle et théoriquement interdits d'accès au public, dans les Vosges du Nord. Hors, il s'est avéré sur le terrain, qu'aucune signalétique adéquate n'était présente, afin de confirmer les arrêtés préfectoraux, d'interdiction d'accès aux sites concernés ... Reconnaissant néanmoins ma faute de pénétration illégale de ces rochers protégés et classés, j'ai fait preuve d'une honnêteté infaillible et j'ai insisté sur le fait, que je suis un véritable passionné de la nature. Ma passion pour l'élément rocheuse a été bien entendue par le tribunal, mais du fait de mon acte pénétrationnel, j'ai quand même été condamné, à une peine financière (amende ! ) ... Qui s'élève au final, à ...


120 €

 

Voilà ... Mes plus plates excuses éyant été prononcées par moi-même devant le tribunal, je tenais personnellement à vous alerter, TOUS SANS EXCEPTION, que les rochers du Vosges du Nord constituent de véritables prisons et que leurs accès sont effectivement interdits au public, aussi bien randonneur que grimpeur ! Je ne suis malheureusement, pas encore parvenu, à obtenir légalement, la liste officielle des rochers classés et interdits des Vosges du Nord, appartenant à la réserve naturelle volontaire, des rochers et tourbières du pays de Bitche et de l'étang de Hanau ! C'est ce que je vais tenter de faire prochainement, afin d'effectuer mon travail de prévention dans son plus grand professionnalisme ! Il n'y a que le parc naturel régional, qui puisse être dans la possibilité, de communiquer cette liste noire, afin de prévenir les publics randonneur et grimpeur ... Notre droit à l'information passe par-dessus tout, avant d'être traqué et poursuivi pénalement, pour des actes malheureux ! J'espère donc, que mon jugement servira de leçon et surtout d'alerte, pour vous tous qui me lisez en ce moment et qui parcourez et lisez mon blog ! Par pitié, ne commettez jamais le même acte que moi, en pénétrant illégalement ces rochers classés et interdits : vous risquerez fort d'avoir de très désagréables surprises, par la suite ... Je sais pertinemment bien que cela peut paraître très handicapant et inadmissible, mais la Loi reste définitivement la plus forte ! J'exige de faire passer le message au plus grand nombre d'internautes possible, sans cela, des condamnations comme la mienne, continueront d'être prononcées, sans cesse ! J'ai parfaitement retenu la leçon et aujourd'hui, je ne peux dire qu'une seule et unique chose :



ADIEU LES VOSGES DU NORD .....

 



 

PPDR

Ecrire un commentaire - Voir les 35 commentaires

À lire aussi…

Profil

  • PPDR
  • VOSGES - PALATINAT
  • Homme
  • Nature Photographie Randonnée Escalade Bivouac
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).

Présentation

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Rechercher

Recommander

Images Aléatoires

  • Donon HDS 065
  • kieunger 115
  • BLINDENSEE 010
  • BELCHEN 001
  • BLINDENSEE 184

overblog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés