Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 01:08

UNE TRÈS BELLE AMBIANCE DU SOIR EN SOLO

 

 

 

 

Je ne vois aucun sentier, au milieu de cette jungle verte ...

Je ne vois aucun sentier, au milieu de cette jungle verte ...

Au Sud, vue en direction du massif du Champ-du-Feu (alt. maxi : 1100 m).

Au Sud, vue en direction du massif du Champ-du-Feu (alt. maxi : 1100 m).

L'arrière du rocher tremblant ( " Lottelfels " ) ...

L'arrière du rocher tremblant ( " Lottelfels " ) ...

Belle vue d'ensemble, du soir naissant, du plateau rocheux sommital.

Belle vue d'ensemble, du soir naissant, du plateau rocheux sommital.

Les éléments s'harmonisent à merveille, au sommet du Schneeberg ...

Les éléments s'harmonisent à merveille, au sommet du Schneeberg ...

La partie occidentale, du plateau rocheux du Schneeberg (roche à cupules).

La partie occidentale, du plateau rocheux du Schneeberg (roche à cupules).

Le Lottelfels, vu depuis le rocher à cupules " Ouest " .

Le Lottelfels, vu depuis le rocher à cupules " Ouest " .

Je dois me méfier des profondes failles, cachées par une épaisse végétation !

Je dois me méfier des profondes failles, cachées par une épaisse végétation !

La Bloss à gauche (826 m) et le Kienberg à droite (801 m).

La Bloss à gauche (826 m) et le Kienberg à droite (801 m).

Ce sommet rocheux, boisé, pointe à très précisément, 961 mètres d'altitude.

Ce sommet rocheux, boisé, pointe à très précisément, 961 mètres d'altitude.

La muraille Sud se montre la plus haute et aussi, la plus densément arborée ...

La muraille Sud se montre la plus haute et aussi, la plus densément arborée ...

La vue est limitée, par d'aériennes frondaisons résineuses : dommage !

La vue est limitée, par d'aériennes frondaisons résineuses : dommage !

Les résineux sont davantage présents que les feuillus, au Schneeberg.

Les résineux sont davantage présents que les feuillus, au Schneeberg.

Les dalles gréseuses, plates, sont pour la plupart, dénudées (sans végétation).

Les dalles gréseuses, plates, sont pour la plupart, dénudées (sans végétation).

J'ai la preuve ici : il fait bon s'asseoir là-dessus, sur ce grès à poudingue ...

J'ai la preuve ici : il fait bon s'asseoir là-dessus, sur ce grès à poudingue ...

Vue, au Sud / Sud-Ouest, vers le Climont (965 m) et le Brézouard (1228 m).

Vue, au Sud / Sud-Ouest, vers le Climont (965 m) et le Brézouard (1228 m).

La table d'orientation du Schneeberg, en bronze, trône au milieu du sommet.

La table d'orientation du Schneeberg, en bronze, trône au milieu du sommet.

Cette table d'orientation a été mise en place, par le Club Vosgien de Wasselonne.

Cette table d'orientation a été mise en place, par le Club Vosgien de Wasselonne.

Au cap Sud-Ouest, la vue porte sur la réserve biologique du Baerenberg.

Au cap Sud-Ouest, la vue porte sur la réserve biologique du Baerenberg.

Cette table d'orientation, en bronze, a été installée ici, en 1988 ...

Cette table d'orientation, en bronze, a été installée ici, en 1988 ...

Détail, sur une cupule rituelle, occupant un monolithe gréseux de forme triangulaire.

Détail, sur une cupule rituelle, occupant un monolithe gréseux de forme triangulaire.

Jolie vue de quittance du site : c'est si rare de le voir ainsi, sans personne !

Jolie vue de quittance du site : c'est si rare de le voir ainsi, sans personne !

Belle colonie de champignons (dont j'ignore totalement, le nom de l'espèce ! ).

Belle colonie de champignons (dont j'ignore totalement, le nom de l'espèce ! ).

Attention, danger : TIQUES ! Le Schneeberg en regorge, dans ses hautes herbes ...

Attention, danger : TIQUES ! Le Schneeberg en regorge, dans ses hautes herbes ...

Superbe vue, au couchant, sur la ville de Strasbourg et la Forêt-Noire du Nord !

Superbe vue, au couchant, sur la ville de Strasbourg et la Forêt-Noire du Nord !

LE SOMMET DU SCHNEEBERG (961 M) :

Le point culminant et l'attraction naturelle majeure, de la Petite Suisse d'Alsace (secteur de Wangenbourg-Engenthal) ... À ne surtout pas manquer !

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 22:07

UN MAGNIFIQUE CHAOS GRÉSEUX SOMMITAL

 

 

 

À quelque 961 mètres d'altitude, le sommet du Schneeberg constitue, ni plus, ni moins, que le point culminant de la contrée de Wangenbourg-Engenthal. Plat et entièrement boisé, ce célèbre sommet des Vosges Centrales, abrite un énorme monolithe gréseux, dont le sommet accessible via le GR 53 rectangle rouge, ouvre une jolie vue sur la vallée de la Bruche et le massif du Champ-du-Feu. La dalle sommitale, très vaste et intégralement dénudée, est scindée en plusieurs parties, par des failles béantes, parfois très profondes et très sombres. Enjamber ces failles ne posera aucune difficulté majeure, sauf par temps de neige, où elles seront dangereusement cachées sous le manteau blanc. Ce qui retient le plus l'attention, au sommet du Schneeberg, c'est la présence de très nombreuses cupules circulaires dans le grès à poudingue. J'en ai en tout dénombré plus d'une quinzaine, de toutes dimensions. Ces cupules ont sans aucun doute joué un rôle rituel, par le passé. De nos jours, elles constituent des réservoirs d'eau de pluie ... À noter la présence, toute proche, du célébrissime rocher tremblant du Schneeberg : le fameux Lottelfels, qu'il est possible de faire bouger sous son poids, en trouvant son point de déséquilibre !

 

 

 

 

Vue d'ensemble d'approche, du chaos gréseux sommital, entièrement dénudé.

Vue d'ensemble d'approche, du chaos gréseux sommital, entièrement dénudé.

Vue d'ensemble de la dalle sommitale dénudée, avec au fond, le " Lottelfels " ...

Vue d'ensemble de la dalle sommitale dénudée, avec au fond, le " Lottelfels " ...

" Lottelfels " : le célèbre rocher tremblant du Schneeberg !

" Lottelfels " : le célèbre rocher tremblant du Schneeberg !

Diaporama : les cupules rituelles du Schneeberg, une vraie insolite.Diaporama : les cupules rituelles du Schneeberg, une vraie insolite.Diaporama : les cupules rituelles du Schneeberg, une vraie insolite.Diaporama : les cupules rituelles du Schneeberg, une vraie insolite.Diaporama : les cupules rituelles du Schneeberg, une vraie insolite.Diaporama : les cupules rituelles du Schneeberg, une vraie insolite.Diaporama : les cupules rituelles du Schneeberg, une vraie insolite.Diaporama : les cupules rituelles du Schneeberg, une vraie insolite.Diaporama : les cupules rituelles du Schneeberg, une vraie insolite.Diaporama : les cupules rituelles du Schneeberg, une vraie insolite.Diaporama : les cupules rituelles du Schneeberg, une vraie insolite.

Diaporama : les cupules rituelles du Schneeberg, une vraie insolite.

Partager cet article

13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 20:14

À QUELQUES PAS DU CHAOS ROCHEUX SOMMITAL

 

 

 

Entre le refuge et le sommet rocheux du Schneeberg (alt. 961 m), je vais devoir attaquer un très fort raidillon, m'offrant cependant de superbes échappées panoramiques, plongeantes, non seulement sur Wangenbourg-Engenthal, mais également, sur le piémont vosgien, la plaine rhénane au niveau de Strasbourg, ainsi que sur la ligne bleutée de la Forêt-Noire germanique. Le tracé du sentier se révélant très étroit et périlleux, je dois faire doublement attention, à la fois au précipice boisé abyssal ainsi qu'aux gigantesques et dangereuses fougères, gorgées de tiques ...

 

Une fois l'effrayante faille schneebergeoise franchie (attention au vertige ! ), tout devient plus simple : je rejoins finalement le tracé du GR 53 rectangle rouge, qui depuis le Nord, vient de Wangenbourg et du col forestier du Schneeberg. Les derniers efforts à accomplir s'effectuent en négociant deux épingles à cheveux, dans une pente très abrupte. La forêt résineuse devient de plus en plus dense, étouffante même et les premiers blocs de grès grisâtre font leur apparition. Le grès du Schneeberg est un grès extrêmement compact, d'une dureté exceptionnelle : il est composé d'une myriade de galets emprisonnés dans le substrat. C'est ce que l'on appelle, en langage géologique, soit du conglomérat, soit de la poudingue ...

 

Plusieurs volées de marches vont achever cette très longue et difficile ascension. La dernière volée de marches se fraye un passage, au milieu d'une énorme faille naturelle, pour déboucher sur un vaste plateau sommital, intégralement boisé et où les essences résineuses sont archi dominantes. Les épicéas ainsi que les sapins pectinés, sont les principales essences rencontrées, dans ce vaste et sauvage massif du Schneeberg et du Grossmann. Tout autour du monolithe sommital, énorme, je vois de la terre noire, humide et retournée : c'est la preuve irréfutable, que le sanglier est présent en masse et affectionne tout particulièrement, les nombreuses cavités que recèle le rocher sommital du Schneeberg ... Les hautes herbes, très larges et aux brindilles extrêmement tranchantes, sont le domicile de choix, des redoutables tiques. Sachez seulement, que le tour complet du rocher sommital pourra se faire, avec malgré tout, quelques difficultés de progression, liées à la végétation jungluesque, ainsi qu'aux fortes pentes, glissantes et régulièrement humides !

 

 

 

 

Vue sensationnelle, après le refuge, sur la grande faille schneebergeoise.

Vue sensationnelle, après le refuge, sur la grande faille schneebergeoise.

Superbe coup d'oeil, sur la " Petite Suisse d'Alsace " et le piémont vosgien !

Superbe coup d'oeil, sur la " Petite Suisse d'Alsace " et le piémont vosgien !

Le plateau naturel, abritant la bourgade champêtre de Wangenbourg ...

Le plateau naturel, abritant la bourgade champêtre de Wangenbourg ...

L'escalier, fraîchement aménagé, rejoignant le GR 53 (rectangle rouge).

L'escalier, fraîchement aménagé, rejoignant le GR 53 (rectangle rouge).

L'escalier (naturel ? ), ouvrant l'accès, au sommet du rocher du Schneeberg ...

L'escalier (naturel ? ), ouvrant l'accès, au sommet du rocher du Schneeberg ...

Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...

Diaporama : la montée finale au sommet, en passant par le refuge ...

Partager cet article

13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 03:42

UN REFUGE SYMPA JUSTE SOUS LE SOMMET

 

 

 

Après avoir profité d'un somptueux panorama sur la vaste plaine rhénane, je me retourne côté montagne, afin d'apercevoir entre les arbres, le joli refuge pour randonneurs, du Schneeberg. Du haut de ses 926 mètres d'altitude, il surplombe vertigineusement, la grande faille vosgienne filant de Molsheim jusqu'à Saverne, ainsi que la remarquable bourgade verte de Wangenbourg-Engenthal. Nous nous situons ici, tout près du légendaire sommet du Schneeberg et en plein coeur de ce que l'on appelle localement, la Petite Suisse d'Alsace ...

 

Le refuge du Schneeberg (alt. 926 m), constitue une halte de repos fort appréciée des randonneurs, effectuant l'ascension au tout proche sommet rocheux du Schneeberg. Cependant, force est de constater, que l'endroit n'est pas toujours bien respecté, par certains personnages ignobles, peu scrupuleux et m'en-foutistes envers l'élément naturel et sauvage. Les déchets et autres immondices diverses sont légion, avec entre autres, d'énormes traces de feu et de braises noircies, des tessons de verre disséminés un peu partout autour du bâtiment, ou encore, des bouteilles de bière et de vin laissées telles quelles dans le refuge ... En ce qui concerne l'extérieur, j'y ai vu pas mal de sopalin blanc et de papier toilette, preuve indubitable que certains bivouaqueurs de passage ici, font leurs petites commissions un peu n'importe où, à la vue de toutes et de tous. Lorsqu'une commission urgente m'arrive en pleine nature, la moindre des attentions que je prends, est de creuser une litière assez profonde dans la terre, afin d'enfouir efficacement mes déchets organiques ainsi que mes papiers de nettoyage biodégradables !

 

En direction du sommet du Schneeberg ( " Lottelfels " , alt. 961 m), je dois traverser un redoutable champ de fougères géantes, gorgé de tiques énormes et très voraces. Je suis le jalonnement du plus rouge, qui va me permettre de rejoindre le sentier de grande randonnée du GR 53, ce dernier étant balisé de rectangles rouges. Le sentier est en balcon panoramique, sensationnel, au-dessus de Wangenbourg-Engenthal et du piémont vosgien, entre Wasselonne et Saverne ... La vue s'étend très loin, jusque sur le Bastberg et les Vosges du Nord, par temps propice. Au cardinal Est, je toise admirablement, la longue ligne bleutée de la Forêt-Noire germanique, de Karlsruhe jusqu'à Offenbourg. L'agglomération de Strasbourg est visible dans quasiment son intégralité et la faille vosgienne au niveau de Saverne, est remarquablement bien mise en valeur. À droite de Wangenbourg, trône le puissant château-fort du même nom ...

 

 

 

 

Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).

Diaporama : le refuge du Schneeberg et son point de vue (août 2014).

Partager cet article

9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 22:38

UN TRÈS SPECTACULAIRE PANORAMA

 

 

 

Avant d'atteindre le chaos gréseux sommital du Schneeberg (alt. 961 m), je vais effectuer une petite pause salvatrice, fort bienvenue, au refuge du même nom. Celui-ci, sis à quelque 926 mètres d'altitude, constitue une aire de pique-nique et de détente fortement appréciée des randonneurs. En effet, en plus du refuge, le site propose un panorama remarquable, à la fois très plongeant et très étendu. L'angle de vue principal plonge mortellement, sur la bourgade champêtre de Wangenbourg-Engenthal, dominée par son puissant château médiéval et, plus au fond, sur la grande faille vosgienne, au niveau de la ville piémontaise de Saverne. Par temps bien dégagé, le cap Nord vous dévoilera les douces collines boisées des Vosges du Nord. Au cap Est, le panorama est encore plus saisissant : on toise la vaste plaine rhénane, avec le grenier à grains du Kochersberg et sa constellation de petits villages typiques, ainsi que la gigantesque agglomération strasbourgeoise ... Par temps clair, la ligne d'horizon laisse apparaître la ligne bleue de la Forêt-Noire germanique, entre la Hornisgrinde et le Mooskopf ! La ville d'Offenbourg peut même être visible, lorsque les conditions anticycloniques sont exceptionnelles. À cette latitude, celle de Strasbourg, sachez que les Alpes suisses ne seront pas visibles : en effet, les plus hauts sommets de la Haute Forêt-Noire, cachent cet angle de vue d'exception. Il vous sera possible d'apercevoir lesdites Alpes suisses un peu plus au Sud, en particulier depuis le Champ-du-Feu et, énorme surprise, depuis le temple païen du Donon ... Extraordinaire, tout simplement !

 

 

 

 

Bel accueil, à l'avant du refuge pour randonneurs du Schneeberg (926 m) ...

Bel accueil, à l'avant du refuge pour randonneurs du Schneeberg (926 m) ...

Vue sensationnelle, au Nord, sur la grande faille vosgienne de Saverne !

Vue sensationnelle, au Nord, sur la grande faille vosgienne de Saverne !

Vue rapprochée, du secteur entre Marmoutier à droite et Saverne à gauche.

Vue rapprochée, du secteur entre Marmoutier à droite et Saverne à gauche.

La plaine au-delà de Saverne, avec les Vosges du Nord tout au fond.

La plaine au-delà de Saverne, avec les Vosges du Nord tout au fond.

Vue plongeante, sur la bourgade d'air pur de Wangenbourg-Engenthal.

Vue plongeante, sur la bourgade d'air pur de Wangenbourg-Engenthal.

Ce gros bourg là, semble être celui de Wasselonne (dominé par le Goeftberg).

Ce gros bourg là, semble être celui de Wasselonne (dominé par le Goeftberg).

La plaine rhénane au niveau de Strasbourg, avec la Hornisgrinde au fond (Forêt-Noire) !

La plaine rhénane au niveau de Strasbourg, avec la Hornisgrinde au fond (Forêt-Noire) !

La plaine rhénane, avec le " grenier à grains " du Kochersberg ...

La plaine rhénane, avec le " grenier à grains " du Kochersberg ...

Toujours la plaine rhénane, quelque part au pied du Schneeberg ...

Toujours la plaine rhénane, quelque part au pied du Schneeberg ...

Le Kochersberg est l'une des plus grandes zones agricoles du Bas-Rhin (67).

Le Kochersberg est l'une des plus grandes zones agricoles du Bas-Rhin (67).

La Forêt-Noire du Nord est bien visible, en ligne de fond.

La Forêt-Noire du Nord est bien visible, en ligne de fond.

Du refuge du Schneeberg, à l'Est, la vue s'étend jusqu'à Offenbourg (OG) ...

Du refuge du Schneeberg, à l'Est, la vue s'étend jusqu'à Offenbourg (OG) ...

À plus de 900 mètres d'altitude, la vue est bien dégagée : tant mieux !

À plus de 900 mètres d'altitude, la vue est bien dégagée : tant mieux !

La plongeance de ce panorama est assez inhabituelle, pour le secteur ...

La plongeance de ce panorama est assez inhabituelle, pour le secteur ...

La vaste forêt piémontaise de l'Odenwald (forêt domaniale de la Ville de Strasbourg).

La vaste forêt piémontaise de l'Odenwald (forêt domaniale de la Ville de Strasbourg).

Zoom, sur la puissante forteresse féodale de la Wangenbourg (alt. 480 m).

Zoom, sur la puissante forteresse féodale de la Wangenbourg (alt. 480 m).

La " Petite Suisse d'Alsace " : voilà le surnom, attribué à Wangenbourg-Engenthal !

La " Petite Suisse d'Alsace " : voilà le surnom, attribué à Wangenbourg-Engenthal !

Partager cet article

8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 22:34

LA TRAVERSÉE DU PLATEAU TOURBEUX DU SCHNEEBERG

 

 

 

Entre les sommets du Baerenberg et du Schneeberg, à la limite des 900 mètres d'altitude, se trouve un vaste et sauvage plateau boisé, marécageux et tourbeux. Quasiment plat, ledit plateau s'étire sur plus d'un kilomètre de long, pour venir mourir, au pied des imposants rochers de poudingue du Schneeberg. Réserve biologique remarquable, ce plateau boisé abrite une myriade de petites dépressions tourbeuses, très riches en fougères aigles et en sphaignes. Cependant, lors de cette nouvelle visite, je n'y ai pas décelé la présence des fameuses droséras à feuilles rondes, carnivores. Lesdites droséras sont malgré tout visibles dans ce grand massif du Schneeberg, mais à une altitude bien plus basse, dans la haute-vallée de la Mossig, au lieu-dit du Grafenweiher (563 m). La plus grande tourbière schneebergeoise, localisée juste derrière les Fermes du Schneeberg (750 m), ne semble pas abriter des droséras ...

 

Le plateau marécageux et tourbeux du Schneeberg est desservi par le tracé du célèbre GR 53, dont le symbole de balisage est un rectangle rouge. Ledit GR 53 effectue la liaison, entre Lauterbourg en bordure du Rhin au Nord-Est et le sommet du Donon au Sud-Ouest, en passant par une multitude de bourgades pittoresques, telles : Wissembourg, Windstein, Niederbronn, Lichtenberg, La Petite-Pierre, Saverne, Wangenbourg-Engenthal, Urmatt, ainsi que Schirmeck. Le sommet du Schneeberg constitue la troisième plus haute étape du GR 53, à 961 mètres d'altitude, après les 1010 mètres du Rocher de Mutzig et les 1009 mètres du légendaire Donon.

 

Cette sauvage réserve biologique du Baerenberg et du Schneeberg est le théâtre d'un environnement végétationnel particulièrement riche et préservé, luxuriant : les hautes herbes tranchantes, les fougères géantes, les brimbelles, ainsi que les sphaignes vertes, y abondent. Les essences résineuses sont très largement dominantes, avec en particulier, les épicéas, les douglas, ainsi que les inévitables et très sombres sapins. Les essences feuillues sont plus rares, localisées. Arrivé au niveau du refuge du Schneeberg, sis à quelque 926 mètres d'altitude, le randonneur pourra contempler un fabuleux panorama plongeant, sur la bourgade verte de Wangenbourg-Engenthal, la monumentale faille vosgienne jusqu'au-delà de Saverne, ainsi que l'agglomération de Strasbourg !

 

 

 

 

Forêt remarquable, vue en plein coeur du plateau tourbeux du Schneeberg.

Forêt remarquable, vue en plein coeur du plateau tourbeux du Schneeberg.

Aspect de totem sacré insolite, observé entre le Baerenberg et le Schneeberg.

Aspect de totem sacré insolite, observé entre le Baerenberg et le Schneeberg.

Les sphaignes vertes, preuve indubitable de la présence de tourbières, au Schneeberg ...

Les sphaignes vertes, preuve indubitable de la présence de tourbières, au Schneeberg ...

DIAPORAMA : LE PLATEAU TOURBEUX DU SCHNEEBERG

 

 

 

 

Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...

Baerenberg / Schneeberg (Wangenbourg-Engenthal) : le plateau tourbeux ...

Des tourbières à sphaignes sans droséras ?

Oui, c'est bel et bien possible :
c'est ici, quelque part entre le Baerenberg et le Schneeberg !

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 16:08

UNE TRÈS RUDE MAIS MAGNIFIQUE ASCENSION

 

 

 

C'est au départ des isolées et reculées fermes du Schneeberg (alt. 750 m), que je vais démarrer cette nouvelle randonnée pédestre. Après avoir très longuement visité la crête rocheuse du Muehlberg, sise au-dessus d'Obersteigen, je vois qu'il me reste encore pas mal de temps, afin de monter un peu plus haut, dans la vaste forêt de Wangenbourg-Engenthal. Depuis lesdites fermes du Schneeberg, je vais mettre le cap sur le sommet du même nom, constituant le point culminant de la vallée de la Mossig, avec ses 961 mètres. Pour accomplir cette ascension, plutôt rude, je vais opter pour la montée directe au col forestier du Schneeberg, via le sentier suivant la ligne de coupe. Je dois suivre les balises du plus jaune. Les rocailles affleurantes et les racines noueuses et tentaculaires sont légion sur ce magnifique petit sentier, ce qui ne facilite pas la progression. Cependant, la beauté de la forêt résineuse, compense cette difficulté du terrain. Vous êtes ici, au royaume des épicéas, des douglas et surtout, des sapins ...

 

Au niveau du col forestier du Schneeberg (alt. 868 m), je ne vais pas suivre le tracé habituel du GR 53 rectangle rouge (tout droit), mais celui, moins emprunté, du drapeau rouge rayé de blanc. C'est une variante du GR 53, qui chemine sur les crêtes sommitales et qui relie en direct, le Schneeberg au Nord-Est et le Donon au Sud-Ouest, entre eux. Entre ces deux extrémités, ledit sentier passe respectivement, par : le Baerenberg, le Hoellenwasen, le Urstein, l'Eichkopf, l'Elsassblick, le Grossmann, l'Altmatt, le Narion, ainsi que la Baraque Carrée.

 

Je vais sinuer sur le flanc occidental du sommet du Schneeberg et me diriger tout droit au Sud, vers le sauvage Baerenberg. Toute cette partie de la crête sommitale est aujourd'hui une réserve biologique domaniale, classée et protégée, car contenant le rarissime et très menacé coq de bruyère. Son autre nom est grand tétras ... Au niveau d'un gué de chasseurs très aérien, je vais avoir droit à un séduisant panorama, vers l'Occident, sur le vaste plateau lorrain, dans les alentours de Sarrebourg et de Blâmont. La forêt, remarquable certes, porte encore les nombreuses balafres, de la tragique tempête Lothar de fin 1999 ... Beaucoup de bois mort git encore au sol et certaines portions de sentiers ne sont même pas encore dégagées. En certains endroits, la végétation est devenue tellement dense, bordélique, qu'il vous sera totalement impossible de vous frayer un passage. D'autant plus, que le massif du Schneeberg est très réputé, pour les redoutables tiques ! Ne rencontrant pas un seul chat, je vais établir ma première halte à ce gué de chasseurs, avec la jolie vue sur le plateau lorrain.

 

 

 

 

UNE ASCENSION EXTRÊMEMENT BELLE

 

 

 

 

La forêt résineuse, domaniale, du Schneeberg.

La forêt résineuse, domaniale, du Schneeberg.

La première partie de la montée au Schneeberg, au départ des fermes.

La première partie de la montée au Schneeberg, au départ des fermes.

Épicéas, douglas et sapins, sont les principales essences, ici.

Épicéas, douglas et sapins, sont les principales essences, ici.

Point de vue vers l'Occident, sur le vaste plateau lorrain (Sarrebourg, 57).

Point de vue vers l'Occident, sur le vaste plateau lorrain (Sarrebourg, 57).

Une échelle en bois insolite, me donnant accès à un joli point de vue ...

Une échelle en bois insolite, me donnant accès à un joli point de vue ...

DIAPORAMA : L'ASCENSION VIA LE BAERENBERG

 

 

 

 

Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.

Schneeberg, Wangenbourg (France, Vosges Centrales). Date : août 2014.

Partager cet article

6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 00:40

LA CRÊTE ROCHEUSE EN MODE VIDÉO (S)

 

 

 

Lieu des captures : MUEHLBERG (crête rocheuse d'escalade)

Localisation générale : France, Vosges Centrales.

Localisation exacte : vallée de la Mossig, ban communal d'Obersteigen (67).

Altitude moyenne du site : ~ 590 mètres.

 

Période des captures : année 2014, saison estivale (mois d'août).

Conditions météo rencontrées : beau temps, sec et doux.

 

Centres d'intérêt particuliers de la balade :

#   grand rocher central : escalade conventionnée et sommet panoramique,

#   monolithe Nord : escalade conventionnée et sommet accessible,

#   présence de champignons rares (exemple : calocère visqueuse),

#   panorama remarquable : Obersteigen, plaine rhénane et Schneeberg.

 

 

 

1° Vue d'approche du grand rocher central d'escalade (août 2014).

2° Chrysothrix Chlorina du grand rocher central (août 2014).

3° Panorama sommital sur la vallée de la Mossig et le Schneeberg (août 2014).

4° Panorama sommital sur Obersteigen et la plaine rhénane (août 2014).

5° Au sommet du monolithe Nord (août 2014).

Partager cet article

4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 16:55

UN SOMMET TRÈS TORTURÉ AU MONOLITHE NORD

 

 

 

 

Le sommet du monolithe Nord est enfin en vue, au terme d'une petite grimpette.

Le sommet du monolithe Nord est enfin en vue, au terme d'une petite grimpette.

La hauteur de ce monolithe Nord est moindre, que celle du monolithe central ...

La hauteur de ce monolithe Nord est moindre, que celle du monolithe central ...

Tout au fond à droite, je ne perds jamais de vue, le Schneeberg (alt. 961 m).

Tout au fond à droite, je ne perds jamais de vue, le Schneeberg (alt. 961 m).

Courte échappée vers l'Est, sur la plaine rhénane (secteur de Marmoutier).

Courte échappée vers l'Est, sur la plaine rhénane (secteur de Marmoutier).

Ce petit sommet dénudé, sis plus bas, ne présente aucun intérêt particulier.

Ce petit sommet dénudé, sis plus bas, ne présente aucun intérêt particulier.

Est-ce que ça va valoir la peine, de se hisser tout là-haut ?

Est-ce que ça va valoir la peine, de se hisser tout là-haut ?

Cette dalle dénudée, étagée, constitue un lieu de pique-nique idéal ...

Cette dalle dénudée, étagée, constitue un lieu de pique-nique idéal ...

Je ne pourrai pas descendre plus bas, par ici (versant Sud) ...

Je ne pourrai pas descendre plus bas, par ici (versant Sud) ...

Ce petit sommet, ne semble pas être très " panoramique " !

Ce petit sommet, ne semble pas être très " panoramique " !

Cette faille ne mène nulle part : elle donne directement, sur un précipice !

Cette faille ne mène nulle part : elle donne directement, sur un précipice !

Le monolithe Nord possède lui aussi, des voies d'escalade équipées.

Le monolithe Nord possède lui aussi, des voies d'escalade équipées.

Le petit palier intermédiaire, du monolithe Nord : les brimbelles y abondent ...

Le petit palier intermédiaire, du monolithe Nord : les brimbelles y abondent ...

Le point de vue est totalement bouché ici, par d'étouffantes frondaisons feuillues.

Le point de vue est totalement bouché ici, par d'étouffantes frondaisons feuillues.

J'hésite beaucoup, à grimper ou non, tout au sommet de ce monolithe Nord ...

J'hésite beaucoup, à grimper ou non, tout au sommet de ce monolithe Nord ...

Finalement, je ne me hisserai pas, tout au sommet de ce roc : c'est trop exposé !

Finalement, je ne me hisserai pas, tout au sommet de ce roc : c'est trop exposé !

De retour à la base, je tombe sur ces jolis lichens jaunes poudrés.

De retour à la base, je tombe sur ces jolis lichens jaunes poudrés.

Partager cet article

4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 15:56

LE MONOLITHE NORD DU MUEHLBERG

 

 

 

 

Vue d'ensemble du monolithe Nord du Muehlberg, en mode paysage.

Vue d'ensemble du monolithe Nord du Muehlberg, en mode paysage.

Vue d'ensemble du monolithe Nord du Muehlberg, en mode portrait.

Vue d'ensemble du monolithe Nord du Muehlberg, en mode portrait.

L'angle Nord-Ouest, avec ses plissements changeant d'orientation (cognements).

L'angle Nord-Ouest, avec ses plissements changeant d'orientation (cognements).

Des grimpeurs sont présents, sur la face Ouest de ce monolithe (site équipé) ...

Des grimpeurs sont présents, sur la face Ouest de ce monolithe (site équipé) ...

Ce ne sera pas par la face Sud, que je vais pouvoir accéder au sommet ...

Ce ne sera pas par la face Sud, que je vais pouvoir accéder au sommet ...

La face Est, quant à elle, se montre la plus haute, avec d'impressionnants dévers !

La face Est, quant à elle, se montre la plus haute, avec d'impressionnants dévers !

Le déplacement se révèle très aisé, tout autour du monolithe Nord du Muehlberg.

Le déplacement se révèle très aisé, tout autour du monolithe Nord du Muehlberg.

Le surplomb le plus marqué, du monolithe Nord du Muehlberg ...

Le surplomb le plus marqué, du monolithe Nord du Muehlberg ...

Petit panneau indicatif, mentionnant le nom et l'altitude du site.

Petit panneau indicatif, mentionnant le nom et l'altitude du site.

La variante du GR 532 (plus jaune), passe par le versant oriental de ce monolithe.

La variante du GR 532 (plus jaune), passe par le versant oriental de ce monolithe.

Vais-je au moins pouvoir me hisser, tout au sommet de ce roc ?

Vais-je au moins pouvoir me hisser, tout au sommet de ce roc ?

Jolie tâche de " Chrysothrix Chlorina " (lichens jaunes poudrés).

Jolie tâche de " Chrysothrix Chlorina " (lichens jaunes poudrés).

En un clin d’œil, je bascule du versant Est au versant Ouest ...

En un clin d’œil, je bascule du versant Est au versant Ouest ...

Cette façade Ouest est idéale, pour les grimpeurs débutants.

Cette façade Ouest est idéale, pour les grimpeurs débutants.

Comme pour le grand rocher central, le monolithe Nord est équipé d'anneaux d'assurage.

Comme pour le grand rocher central, le monolithe Nord est équipé d'anneaux d'assurage.

Ni par le Sud, ni par l'Est et ni par l'Ouest ! Pour accéder au sommet, je vais devoir voir au Nord ...

Ni par le Sud, ni par l'Est et ni par l'Ouest ! Pour accéder au sommet, je vais devoir voir au Nord ...

La dalle sommitale semble fort sympathique, d'après moi ...

La dalle sommitale semble fort sympathique, d'après moi ...

La façade orientale est haute de près de vingt mètres, mine de rien ...

La façade orientale est haute de près de vingt mètres, mine de rien ...

J'avais raison : l'accès au sommet du monolithe Nord, se fera par la (petite) face Nord !

J'avais raison : l'accès au sommet du monolithe Nord, se fera par la (petite) face Nord !

Partager cet article

Présentation

  • : VOSGES - PALATINAT
  • VOSGES - PALATINAT
  • : Articles de randonnées pédestres dans les Vosges et le Palatinat allemand, compte-rendus de circuits de visites rocheuses et de photographies naturelles.
  • Contact

Profil

  • PPDR
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).

Rechercher