Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 23:43

DES DROSERA ROTUNDIFOLIA DU TONNERRE

 

 

 

#     Thème directeur : les montagnes vosgiennes et ses tourbières.

 

#     Secteur géographique visé : Bas-Rhin (67), Vosges Centrales.

 

#     Localisation départementale : vallée de la Bruche, principauté de Salm.

 

#     Localisation exacte : massif du Rond Pertuis (alt. maxi : 849 m).

 

#     Centre d'intérêt du présent article : Drosera Rotundifolia (plante carnivore).

 

#     Date des prises de vues : Juillet 2014 (auteur : © moi-même © ).

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by www.vosges-palatinat.com !

Partager cet article

26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 00:46

PORTRAITS DE DROSERA ROTUNDIFOLIA

 

 

 

#     Thème directeur : les montagnes vosgiennes et ses tourbières.

 

#     Secteur géographique visé : Bas-Rhin (67), Vosges Centrales.

 

#     Localisation départementale : vallée de la Bruche, principauté de Salm.

 

#     Localisation exacte : massif du Rond Pertuis (alt. maxi : 849 m).

 

#     Centre d'intérêt du présent article : Drosera Rotundifolia (plante carnivore).

 

#     Date des prises de vues : Juillet 2014 (auteur : © moi-même © ).

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Drosera Rotundifolia / Juillet 2014. © by vosges-palatinat.com

Partager cet article

20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 17:12

UN ENVIRONNEMENT HORS DU TEMPS

La plus sauvage et remarquable tourbière, de tout le massif de Salm !

La plus sauvage et remarquable tourbière, de tout le massif de Salm !

À quelque 690 mètres d'altitude, en plein coeur du vaste et sauvage massif de Salm, il existe l'une des tourbières humides et acides les plus reculées et remarquables, de tout le massif du Donon et du Schneeberg : il s'agit de la tourbière du Rond Pertuis Supérieur. Celle-ci est située sur le flanc Nord de la montagne du Rond Pertuis, au pied de la grande ligne de crête sommitale, qui du Donon au Nord, court jusqu'à la Haute Loge au Sud, en passant respectivement, par le col forestier de Prayé, la chapelle et la tête de Bipierre, la Tête des Blanches Roches, les Hautes Chaumes, ainsi que les Hautes Relevées. L'altitude maximale de cette partie des Vosges Centrales, atteint 933 mètres, au niveau de la chaume dégarnie de la Haute Loge.

 

En quittant la large piste forestière de Bipierre, le randonneur aventureux et courageux, aura l'opportunité unique, de découvrir un ancien cirque glaciaire en forme d'auge en U, presque totalement préservé, semblant de nos jours encore comme inviolé. Ledit cirque abritant la tourbière du Rond Pertuis Supérieur, est totalement invisible depuis le chemin de Bipierre. Ainsi, il vous faudra crapahuter un petit peu, en remontant une cinquantaine de mètres en dehors des pistes, dans un ultra discret, sauvage et humide vallon.Cette micro ascension, très athlétique et chaotique certes, vous récompensera bien au-delà de vos espérances : en effet, pendant la belle saison, le site sera plein à craquer, de droséras à feuilles rondes, carnivores ... Et, cerise sur le gâteau, le lieu vous offrira un silence monacal, digne de celui rencontré dans une cathédrale !

 

Au milieu des hautes herbes tranchantes et des sphaignes vertes et rouges, le passionné de botanique pourra admirer sans aucune retenue, l'incroyable biodiversité marécageuse et tourbeuse ... Cependant, en explorant ce type de terrain, il faudra prendre garde à deux dangers, particulièrement redoutables : les saloperies de tiques en premier, ainsi que les trous d'eau cachés en second ! Les tiques, affreuses petites bestioles de la famille des arachnides, sont très friandes de sang, aussi bien animal qu'humain. Elles sont porteuses potentielles, de maladies et de virus extrêmement graves, handicapants dans la vie quotidienne, voire même mortels dans certains cas très critiques. Les maladies les plus répandues chez les tiques, sont les suivantes : la leishmaniose et la piroplasmose pour les animaux, la borréliose et la méningo-encéphalite à tiques pour les humains ... Quant aux fameux trous d'eau, très souvent cachés sous un fin et fragile tapis de sphaignes, sachez qu'ils constituent un risque d'enlisement très élevé, potentiellement dangereux pour celles et ceux, qui ne connaissent pas bien, le fonctionnement et surtout, la topographie des tourbières humides et acides !

 

 

 

UN SEUL MOT D'ORDRE, DONC : PRUDENCE !!!

Les essences résineuses sont majoritaires, au Rond Pertuis Supérieur ...

Les essences résineuses sont majoritaires, au Rond Pertuis Supérieur ...

Une véritable cathédrale, la forêt rond pertuisienne !

Une véritable cathédrale, la forêt rond pertuisienne !

Les trous d'eau, un piège redoutable et double : TIQUES + ENLISEMENT !!!

Les trous d'eau, un piège redoutable et double : TIQUES + ENLISEMENT !!!

Les droséras rondes sont bel et bien là, au Rond Pertuis Supérieur !

Les droséras rondes sont bel et bien là, au Rond Pertuis Supérieur !

Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...

Diaporama : perspectives hors du temps, au Rond Pertuis Supérieur ...

Partager cet article

19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 21:09

DE RETOUR AU ROND PERTUIS SUPÉRIEUR

 

 

 

Pour cette nouvelle incursion dans les Vosges Centrales, en plein coeur de la grande vallée de la Bruche, je vais choisir de revoir un endroit, me tenant tout spécialement à coeur. Il s'agit, dans l'ancienne principauté mennonite de Salm, de l'ultra sauvage et inconnue tourbière à droséras, du Rond Pertuis Supérieur. Située à quelque 690 mètres d'altitude, dans une ancienne auge glaciaire, cette tourbière est flanquée sur le versant Nord, du sauvage massif du Rond Pertuis. Elle est plus précisément localisée, au-dessus de la piste forestière de Bipierre, sur laquelle la circulation motorisée est proscrite. Le site fait partie d'une vaste zone de silence, qui s'étire du col de Prayé au Nord, jusqu'au-delà de la Haute Loge au Sud, en passant par d'autres sites naturels et sauvages illustres, remarquables : la Chapelle de Bipierre, la Tête des Blanches Roches, le Marais du Glacier, les Pierres à Cupules, le Marais de la Maxe, la Chatte Pendue, etc. L'altitude maximale de la contrée de Salm, s'établit à la Haute Loge, une ancienne chaume marcaire, pointant à quelque 933 mètres d'altitude, au-dessus du col routier du Hantz et de la vallée de Moussey (88).

 

Connaissant déjà très bien la tourbière du Rond Pertuis Supérieur, je n'aurai absolument aucun mal à la retrouver et même, à la pénétrer. Malgré une végétation dense, jungluesque, je suis assez aisément parvenu à mes fins ... Le lieu sera très difficile à dénicher, pour les novices en la matière de randonnées hors-sentiers ! Même en étudiant en détails une carte de l'IGN, l'endroit sera assez compliqué à localiser et à trouver, son nom n'étant pas signalé et le symbole représentant une tourbière, n'étant pas présent. Seuls de fins connaisseurs du secteur et des randonneurs passionnés, auront connaissance de ce lieu et surtout, de son très aventureux accès. La seule et unique information importante et utile, que je suis en mesure de vous préciser, est que le site s'accédera au mieux, depuis la large piste forestière de Bipierre ...

 

Une première visite ayant déjà été accomplie par mes soins en mai de cette année 2014, j'ai décidé de faire une seconde visite du site, en ce mois de juillet 2014. Lors de ma première visite de mai, j'ai eu la chance de tomber sur les fameuses droséras rondes, carnivores, dont beaucoup étaient encore en phase d'éclosion : rare et émotionnel à la fois ... La végétation herbacée n'était pas encore trop haute, ce qui a grandement facilité mon déplacement, dans cette fabuleuse, inattendue tourbière. Cependant, les redoutables tiques étaient bien présentes, sacrément menaçantes, voraces : je m'en étais chopé pas moins de quatre, sur mon pantalon de couleur beige ... Aussitôt repérées, aussitôt retirées : les tiques, ça ne rigole pas et ça ne pardonne pas ! Leurs piqûres, parfois indolores, se détectent desfois très voire trop tard. Certaines de ces affreuses petites bestioles suceuses de sang, aussi bien humain qu'animal, sont vectrices de maladies et de virus très sévèrement handicapants, voire mortels en certains cas (exemples : la piroplasmose et la leishmaniose pour les animaux seulement, la borréliose ou maladie de Lyme et pire encore, la MET ou méningo-encéphalite à tiques ! ).

 

Pour cette seconde visite du Rond Pertuis Supérieur (alt. 690 m), je vais être appelé à une vigilance extrême, de tous les instants, si je veux à tout prix éviter, de me faire tiquer et ainsi, d'avoir de très désagréables, voire effrayantes, surprises ... Lieu quasiment inconnu et inviolé, le Rond Pertuis Supérieur se mérite, très clairement. Il n'est signalé par aucun sentier balisé et pire encore, il n'est mentionné sur aucune carte de randonnées locales. C'est dans un discret et très humide petit vallon, à la végétation exubérante, que je vais devoir crapahuter, afin de redécouvrir cet endroit si atypique, unique, du vaste massif forestier de Salm. Une cinquantaine de mètres seulement, me séparent, entre la piste forestière de Bipierre et ladite tourbière ... Certes, ce n'est pas grand chose, mais ces cinquante mètres constitueront pour la grande majorité des marcheurs lambdas, un véritable supplice, un parcours du combattant ! Cependant, une fois sur place, la récompense sera sous vos yeux et aussi, à vos pieds : entre mai et septembre, d'extraordinaires droséras à feuilles rondes, vous attendront, vous ainsi que vos boîtes à images et à vidéos ... Avis est donc lancé, aux passionnés de botanique rare !

DES PHOTOS TRÈS SAUVAGES

On dirait bel et bien, qu'il va falloir monter là-dedans !

On dirait bel et bien, qu'il va falloir monter là-dedans !

La digitale pourpre : sublime certes avec sa couleur, mais ô combien TOXIQUE !

La digitale pourpre : sublime certes avec sa couleur, mais ô combien TOXIQUE !

UN ENVIRONNEMENT HORS DU TEMPS

Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .
Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .
Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .
Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .
Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .
Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .
Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .
Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .
Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .
Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .
Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .
Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .
Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .
Vosges Centrales : ROND PERTUIS Supérieur (alt. 690 m) - 09 - .

UNE VIDÉO D'APPROCHE COMMENTÉE PAR MES SOINS

Partager cet article

16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 10:37

DE SUBLIMES DIGITALES POURPRES EN PHOTOS

Digitalis Purpura 01.

Digitalis Purpura 01.

Digitalis Purpura 02.

Digitalis Purpura 02.

Digitalis Purpura 03.

Digitalis Purpura 03.

Digitalis Purpura 04.

Digitalis Purpura 04.

Digitalis Purpura 05.

Digitalis Purpura 05.

Digitalis Purpura 06.

Digitalis Purpura 06.

Digitalis Purpura 07.

Digitalis Purpura 07.

Digitalis Purpura 08.

Digitalis Purpura 08.

Digitalis Purpura 09.

Digitalis Purpura 09.

Digitalis Purpura 10.

Digitalis Purpura 10.

Digitalis Purpura 11.

Digitalis Purpura 11.

Digitalis Purpura 12.

Digitalis Purpura 12.

Digitalis Purpura 13.

Digitalis Purpura 13.

Digitalis Purpura 14.

Digitalis Purpura 14.

Date de la prise de vue : juillet 2014.

 

Secteur géographique : Vosges Centrales, vallée de la Bruche.

 

Lieu de la prise de vue :

principauté de Salm, massif du Rond Pertuis.

Partager cet article

15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 23:49

CLAP DE FIN SUR LE SITE DE GERTELBACH

 

 

 

Ma longue découverte photographique et vidéographique des cascades de Gertelbach, est enfin, sur le point de s'achever. Non sans mal et émotion, je ne vous le cache pas. Il s'agit de l'un des plus remarquables lieux aquatiques, de toute la Forêt-Noire du Nord. Le fond de la gorge du Gertelbach, est étroit d'à peine une vingtaine de mètres, mais il a une profondeur totale de près de 120 mètres ... Ça en impose, donc ! La chute d'eau principale, située dans la partie centrale du site, est haute de près de 50 mètres, avec pas moins d'une douzaine de dentelles d'eau, de tailles très variées. Tout autour, l'environnement végétationnel se révèle excessivement dense, sauvage, pour ne pas dire parfois, jungluesque ...

 

Le site est remarquablement bien aménagé et sécurisé : un sentier circulaire d'environ deux heures, permet d'effectuer le tour complet de cette célèbre et pittoresque gorge du Gertelbach. Les installations sont très nombreuses, idéalement pensées pour les touristes pros-nature : escaliers en pierres de taille, mains courantes de sécurité, passerelles panoramiques, bancs reposoirs disséminés çà et là, abri pour randonneurs et pique-niqueurs, panneaux d'interprétation touristique, etc. Attention cependant à rester extrêmement prudents, car en certains endroits, le sentier de Gertelbach pourra se montrer traître, détrempé et glissant ... Aussi, plusieurs passages aériens, pourront donner le vertige à certaines âmes sensibles !

 

 

 

Le site des cascades de Gertelbach, pourra idéalement se cumuler, avec les visites des sites naturels et sauvages suivants (au choix, selon votre préférence) :

 

  • Option 1 : Gertelbach, Wiedenfelsen, Falkenfelsen et Sickenwalder Horn.

 

  • Option 2 : Gertelbach, Badener Höhe et Herrenwieser See (Sand).

 

  • Option 3 : Gertelbach, Wiedenfelsen et Hochkopf (Unterstmatt).

 

  • Option 4 : Gertelbach, Mummelsee et Hornisgrinde (Seebach).
La partie inférieure de la gorge du Gertelbach.

La partie inférieure de la gorge du Gertelbach.

Les dentelles d'eau sont assez petites, dans cette partie basse du vallon ...

Les dentelles d'eau sont assez petites, dans cette partie basse du vallon ...

Le ruisseau du Gertelbach, en contrebas de la grande cascade centrale ...

Le ruisseau du Gertelbach, en contrebas de la grande cascade centrale ...

La passerelle en bois, toute neuve, sise tout près de l'Emilienfelsen.

La passerelle en bois, toute neuve, sise tout près de l'Emilienfelsen.

Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...

Diaporama : le bas du vallon de Gertelbach, près de l'Emilienfelsen ...

Au revoir et à bientôt, en Allemagne, en Forêt-Noire du Nord !

Partager cet article

14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 23:45

UNE GORGE ET UNE CASCADE INATTENDUES

Forêt-Noire : GERTELBACH (alt. 634 m) - 09 - .
Forêt-Noire : GERTELBACH (alt. 634 m) - 09 - .
Forêt-Noire : GERTELBACH (alt. 634 m) - 09 - .
Forêt-Noire : GERTELBACH (alt. 634 m) - 09 - .
Forêt-Noire : GERTELBACH (alt. 634 m) - 09 - .
Forêt-Noire : GERTELBACH (alt. 634 m) - 09 - .
Forêt-Noire : GERTELBACH (alt. 634 m) - 09 - .
Forêt-Noire : GERTELBACH (alt. 634 m) - 09 - .
Forêt-Noire : GERTELBACH (alt. 634 m) - 09 - .
Forêt-Noire : GERTELBACH (alt. 634 m) - 09 - .
Forêt-Noire : GERTELBACH (alt. 634 m) - 09 - .

Un florilège de mes plus beaux clichés, sans commentaires :

c'est le top, tout simplement !

SUITE ET FIN DE CETTE BALADE, DANS L'ARTICLE SUIVANT !

Partager cet article

13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 23:48

LA GRANDE CASCADE CENTRALE

Jusqu'à présent, le ruisseau du Gertelbach était du genre plutôt tranquille.

Jusqu'à présent, le ruisseau du Gertelbach était du genre plutôt tranquille.

Je me demande bien, quand est-ce que je vais enfin voir, une véritable cascade ...

Je me demande bien, quand est-ce que je vais enfin voir, une véritable cascade ...

Dès à présent, le ruisseau du Gertelbach devient plus " bouillonnant " ...

Dès à présent, le ruisseau du Gertelbach devient plus " bouillonnant " ...

Les volées de marches se succèdent, à un rythme très soutenu ...

Les volées de marches se succèdent, à un rythme très soutenu ...

L'eau tourbillonne beaucoup plus, dans cette partie du ruisseau du Gertelbach ...

L'eau tourbillonne beaucoup plus, dans cette partie du ruisseau du Gertelbach ...

Le calme avant la tempête ... Attention cependant, au sol détrempé et glissant !

Le calme avant la tempête ... Attention cependant, au sol détrempé et glissant !

La végétation est très dense, fournie, aux abords des cascades de Gertelbach.

La végétation est très dense, fournie, aux abords des cascades de Gertelbach.

Les premières cascades en dentelles apparaissent enfin !

Les premières cascades en dentelles apparaissent enfin !

N'est-ce pas romantique, ce lieu ?

N'est-ce pas romantique, ce lieu ?

Les escaliers deviennent de plus en plus longs, au fur et à mesure que je descends ...

Les escaliers deviennent de plus en plus longs, au fur et à mesure que je descends ...

Ce banc reposoir est directement situé, en bordure du ruisseau du Gertelbach.

Ce banc reposoir est directement situé, en bordure du ruisseau du Gertelbach.

Voici LA passerelle, qui va me faire découvrir, la cascade principale ...

Voici LA passerelle, qui va me faire découvrir, la cascade principale ...

La même passerelle, vue en mode portrait.

La même passerelle, vue en mode portrait.

La chute d'eau se montre extrêmement étroite, serrée, à ce niveau-ci ...

La chute d'eau se montre extrêmement étroite, serrée, à ce niveau-ci ...

Le ruisseau se transforme ici, en un véritable torrent ...

Le ruisseau se transforme ici, en un véritable torrent ...

Le débit est très conséquent, malgré le fait que nous soyons en été.

Le débit est très conséquent, malgré le fait que nous soyons en été.

Les chutes d'eau vont être de plus en plus conséquentes, costaudes, puissantes ...

Les chutes d'eau vont être de plus en plus conséquentes, costaudes, puissantes ...

La gorge du Gertelbach, dans laquelle se trouve une somptueuse cascade !

La gorge du Gertelbach, dans laquelle se trouve une somptueuse cascade !

Cette vision me donne le vertige : c'est assez haut, mine de rien !

Cette vision me donne le vertige : c'est assez haut, mine de rien !

La cascade principale de Gertelbach, est finalement en vue : génial, çà !

La cascade principale de Gertelbach, est finalement en vue : génial, çà !

Plus bas, le sentier passe sous cet impressionnant rocher en dévers ...

Plus bas, le sentier passe sous cet impressionnant rocher en dévers ...

Cet escalier est le plus grand, de tout le site de Gertelbach : environ 90 marches, en tout !

Cet escalier est le plus grand, de tout le site de Gertelbach : environ 90 marches, en tout !

La passerelle-observatoire, sur la cascade principale de Gertelbach.

La passerelle-observatoire, sur la cascade principale de Gertelbach.

Fabuleuse vue d'ensemble, de la grande cascade de Gertelbach !

Fabuleuse vue d'ensemble, de la grande cascade de Gertelbach !

LA SUITE DE LA BALADE, À VOIR, DANS MON ARTICLE SUIVANT ...

Partager cet article

12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 23:45

DESCENTE VERS LA PARTIE CENTRALE DES CASCADES

L'une des premières chutes, du site de Gertelbach.

L'une des premières chutes, du site de Gertelbach.

L'une des nombreuses volées de marches, du site de Gertelbach.

L'une des nombreuses volées de marches, du site de Gertelbach.

Une chute d'eau très étroite, vue sur le site de Gertelbach.

Une chute d'eau très étroite, vue sur le site de Gertelbach.

Le ruisseau du Gertelbach plonge à pic, ici ...

Le ruisseau du Gertelbach plonge à pic, ici ...

Pour le moment, le ruisseau du Gertelbach se montre plutôt paisible ...

Pour le moment, le ruisseau du Gertelbach se montre plutôt paisible ...

Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...

Diaporama : le calme avant la tempête, à Gertelbach ...

LA SUITE, SUPERBE, À VOIR DANS MON ARTICLE SUIVANT ...

Partager cet article

11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 22:31

UNE DESCENTE IMPRESSIONNANTE DANS LA GORGE

Ce premier escalier, annonce une très longue et impressionnante série ...

Ce premier escalier, annonce une très longue et impressionnante série ...

Ce premier escalier, comporte une bonne quarantaine de marches.

Ce premier escalier, comporte une bonne quarantaine de marches.

Vu sous cet angle, ledit escalier se révèle très raide.

Vu sous cet angle, ledit escalier se révèle très raide.

Le ruisseau du Gertelbach se fracasse sévèrement, contre les rochers ...

Le ruisseau du Gertelbach se fracasse sévèrement, contre les rochers ...

Nous sommes en plein été, le feuillage des arbres est à son paroxysme.

Nous sommes en plein été, le feuillage des arbres est à son paroxysme.

Les roches moussues et glissantes sont légion, à Gertelbach.

Les roches moussues et glissantes sont légion, à Gertelbach.

Le débit est très abondant, malgré le fait que nous soyons en été (saison sèche).

Le débit est très abondant, malgré le fait que nous soyons en été (saison sèche).

En hiver (si verglas), ce sentier pourra se montrer impraticable !

En hiver (si verglas), ce sentier pourra se montrer impraticable !

Les cascades de Gertelbach sont très gracieuses ...

Les cascades de Gertelbach sont très gracieuses ...

Je ne peux pas résister, de refaire cet angle de vue, magistral !

Je ne peux pas résister, de refaire cet angle de vue, magistral !

C'est le début d'une descente, qui promet d'être longue et remarquable ...

C'est le début d'une descente, qui promet d'être longue et remarquable ...

LA SUITE, DANS MON PROCHAIN ARTICLE ...

Partager cet article

Présentation

  • : VOSGES - PALATINAT
  • VOSGES - PALATINAT
  • : Articles de randonnées pédestres dans les Vosges et le Palatinat allemand, compte-rendus de circuits de visites rocheuses et de photographies naturelles.
  • Contact

Profil

  • PPDR
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).

Rechercher