25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 19:39

UN SÉJOUR CHAMPÊTRE ORIGINAL AU DEVIN

 

 

 

Pour cette nouvelle randonnée, toujours dans les Hautes-Vosges (68), je vais mettre le cap au-dessus de la vallée de Lapoutroie et du Bonhomme, dans le massif de la Tête des Faux et des Immerlins. Je vais plus précisément tenter de me rendre, à l'isolé gîte de l'étang du Devin. Ce qui ne va pas être une chose aisée, je peux d'ores et déjà vous le dire d'avance ... En effet, afin d'y accéder en voiture, je vais devoir emprunter, au départ du petit village de fond de vallée du Bonhomme, une très raide et étroite route forestière, enrobée. Le croisement de deux véhicules y est impossible, seuls quelques refuges autorisent l'arrêt du véhicule descendant, afin de laisser passer celui qui monte !

 

Le gîte d'étape du Devin se mérite donc, vous l'aurez bien compris ... Il est situé à plus de 900 mètres d'altitude, sur le versant Nord de la sauvage Tête des Faux, une ancienne montagne fortifiée à des fins militaires et culminant à quelque 1220 mètres d'altitude. Ledit gîte constitue non seulement une agréable destination de séjour, mais aussi, il constitue le point de départ idéal, pour découvrir l'attraction naturelle majeure de ce massif méconnu des Hautes-Vosges : l'étang-tourbière du Devin, sis dans une ancienne cuvette glaciaire, à une altitude de 926 mètres.

 

Le gîte d'étape du Devin est situé tout au bout d'une raide et étroite route forestière, longue de près de 4 kilomètres. C'est un cul-de-sac, c'est-à-dire que l'endroit ne peut être accédé en voiture de nulle part ailleurs que par le village du Bonhomme. J'ai décidé de passer une nuit ici, en date du 7 juin 2014, afin de mieux connaître les richesses naturelles et sauvages, que cache ce secteur précis des Hautes-Vosges haut-rhinoises. Mon weekend étalé sur deux jours, va me permettre de découvrir tout d'abord, l'original étang-tourbière du Devin, puis ensuite, l'exceptionnel cirque glaciaire à tourbières du Forlet !

 

Au vu du grand beau temps qui était annoncé pour ce weekend-ci, j'ai choisi de prendre le dîner en terrasse, en plein-air : j'ai goûté à la spécialité de la maison, à savoir les fameuses spaetzles du Devin, appelées kmartières ... Succulentes, extrêmement savoureuses, celles-ci sont accompagnées de lard montagnard et d'oignons émincés. Le tout est cuit à l'étouffée, recouvert par plusieurs tranches épaisses, de collet fumé ! Une petite salade verte permet d'accompagner ce lourd, mais ô combien délicieux, plat montagnard. Mes papilles en ont pris pour leur grade ...

 

Après avoir passé une nuit très chaude dans l'une des chambres du gîte, j'ai eu droit à un somptueux lever de soleil. Les cimes des sapins étaient encore toutes noires, alors que le ciel était déjà bien orangé, presque rouge. Le soleil naissant arborait une flamboyance hors du commun, le tout, dans un silence de cathédrale et dans un air frais, très agréable. Les oiseaux n'étaient même pas encore réveillés pour siffler et annoncer le nouveau jour qui se levait. Je dois quand même vous signaler, que ce lever de soleil a été observé depuis la fenêtre de ma chambre, à 04H40 du matin !

 

Ma chambre faisait admirablement face à la vallée de Kaysersberg, ainsi qu'à la plaine rhénane, entre Colmar et Sélestat. La ligne bleutée de la Forêt-Noire fut même visible, sur la ligne d'horizon. Une fois le copieux petit-déjeuner englouti, j'ai définitivement quitté le site, en effectuant un petit crochet pédestre, à l'étang-tourbière du Devin. J'étais arrivé au site aux alentours de 09H00 et il y avait déjà pas mal de monde ... Normal, cette journée du 8 juin 2014 était annoncée comme caniculaire, avec des températures attendues en montagne et à l'ombre, jusqu'à 33 °C ... Ce fut presque une journée record, j'ai rarement connu une journée de randonnée aussi chaude dans les Vosges, depuis que je pratique la rando-photo pédestre !

 

 

 

UN TRÈS BON SOUVENIR, CE GÎTE DU DEVIN !

Gîte du Devin : tableau représentant un cerf mâle en rut (brame) !

Gîte du Devin : tableau représentant un cerf mâle en rut (brame) !

Gîte du Devin : tableau représentant un lynx assis ...

Gîte du Devin : tableau représentant un lynx assis ...

Gîte du Devin : détail de près, du lynx (tableau). Sublime !

Gîte du Devin : détail de près, du lynx (tableau). Sublime !

Gîte du Devin : lever de soleil, depuis la fenêtre de ma chambre (04H40, le 8 juin 2014) !

Gîte du Devin : lever de soleil, depuis la fenêtre de ma chambre (04H40, le 8 juin 2014) !

Étang du Devin : magnifique forêt mixte (mi-feuillue, mi-résineuse).

Étang du Devin : magnifique forêt mixte (mi-feuillue, mi-résineuse).

Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.

Diaporama : mon séjour au Devin (gîte et étang-tourbière). Date : 7 et 8 juin 2014.

Devin : un nom bien étrange certes, mais un site idéal, pour passer un inoubliable weekend champêtre, typiquement vosgien !

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 20:00

UNE PETITE AUBERGE AU CHARME DÉVASTATEUR

 

 

 

En plein coeur de l'exceptionnel cirque glaciaire du Frankenthal (altitude : 1030 m), le randonneur tombera sur l'une des plus séduisantes auberges vosgiennes, que le massif vosgien puisse offrir ... Ancienne marcairie, ladite auberge, petite certes, est située tout au bout d'une piste forestière défoncée, tout près d'une ancienne tourbière humide et acide, à droséras. Le bâtiment, en granite gris pur et dur, possède un charme fou, avec son toit en ardoise et sa terrasse de plein-air avec vue plongeante sur la grande vallée de Munster. La famille Schubnel est propriétaire du site, qu'elle gère sur une période d'ouverture très réduite : de début juin à fin septembre seulement, à cause de l'isolement extrême du lieu et de son accessibilité impossible en hiver. Le fond du cirque glaciaire du Frankenthal, abrite non seulement une tourbière, mais également, l'une des plus impressionnantes combes glaciaires de toutes les Vosges : celle du Falimont, dont l'altitude est comprise entre 1030 mètres au fond de la tourbière à droséras et de l'étang noir et 1306 mètres au Haut du Falimont, ce dernier offrant une vue saisissante sur le site glaciaire, ainsi que sur les mythiques rochers d'escalade de la Martinswand !

 

L'accueil est très champêtre, dans un intérieur rustique certes, mais très chaleureux. Ici au Frankenthal, il n'y a pas d'électricité et de chauffage domestique, encore moins de réseau téléphonique ou de connexion internet ... Extrêmement isolé et sauvage, préservé, le site se savoure à l'ancienne : on fait bouillir l'eau pour la rendre potable, on chauffe avec un bon feu de bois et on s'éclaire aux pâles lueurs des bougies ! L'auberge du Frankenthal est située sur le tracé du sentier de grande randonnée du GR 531, celui-ci étant jalonné par un rectangle de couleur bleue. C'est plus une halte passagère qu'une vraie étape de randonnée, sur le tracé du célèbre sentier des roches. Afin de se revigorer, de reprendre des forces avant d'attaquer la rude remontée vers le Hohneck, l'auberge du Frankenthal propose à toute heure de la journée, en saison, des sandwichs frais, du fromage montagnard local, ainsi que quelques collations désaltérantes bienvenues. Attention, la maison ne fait en aucun cas office de restaurant ou de gîte pour dormir ... De plus, réserve naturelle nationale oblige, sachez que la pratique du bivouac est proscrite, dans l'ensemble du site du Frankenthal !

La charmante petite auberge du Frankenthal ...

La charmante petite auberge du Frankenthal ...

Vue d'ensemble, sauvage, de la combe du Falimont ...

Vue d'ensemble, sauvage, de la combe du Falimont ...

En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...

En plein coeur du cirque glaciaire du Frankenthal ...

Une auberge montagnarde au Frankenthal, c'est génial certes, mais sachez que celle-ci est ouverte sur une période très réduite de l'année : de début juin à fin septembre, seulement !

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 23:55

LA TOURBIÈRE BOMBÉE DU FRANKENTHAL

 

 

 

À l'avant de l'étrange " étang noir " , se trouve une remarquable tourbière humide et acide, bombée ... C'est celle du Frankenthal, occupant le fond du sauvage et magnifique cirque glaciaire du Falimont. Considéré dans le massif vosgien comme un lieu alpestre, le cirque glaciaire du Falimont constitue l'une des plus anciennes réserves naturelles, biologiques, au sein des Hautes-Vosges haut-rhinoises. Le fond du cirque pointe à quelque 1030 mètres d'altitude, au pied du légendaire dôme dénudé du Hohneck et de ses 1366 mètres ; ainsi, le Hohneck est le troisième sommet vosgien ... Pas mal !

 

Le site naturel et sauvage du Frankenthal, absolument grandiose, bénéficie d'une situation géographique exceptionnelle, imprenable, privilégiée, au pied des célèbres et impressionnants rochers d'escalade de la Martinswand. En bordure du sentier balisé de la combe du Falimont, mes yeux experts et passionnés de nature sauvage et de botanique rare, ont réussi à voir des linaigrettes houppées, ainsi que les illustres plantes carnivores d'un grand nombre de tourbières vosgiennes : les extraordinaires droséras à feuilles rondes, qui en latin, se nomment scientifiquement, Drosera Rotundifolia !

 

Après m'être très, très longuement extasié, devant la beauté irréelle des droséras à feuilles rondes (mon appareil-photo a été mis à contribution très sévèrement ! ), je me suis confortablement installé sur un éboulis moussu, idéalement situé au milieu d'une prairie alpestre en voie de fleurissement et entourée de fabuleuses essences résineuses. Ici au Frankenthal, les essences dominantes sont l'épicéa, ainsi que le sapin noir. Les hêtres, les érables, ainsi que les bouleaux, sont également de la partie, en ce qui concerne les essences feuillues. L'endroit est rêvé pour y improviser un petit pique-nique nature, avec une vue en face-à-face à couper le souffle, sur l'infernale combe glaciaire du Falimont et la cathédrale granitique d'escalade, de la Martinswand ... Il n'est pas rare de voir des chamois s'ébattre en toute liberté, dans ce prestigieux cirque glaciaire du Frankenthal ! Dommage cependant, que le site soit autant victime de son succès, fréquentation outrancière, quasi industrielle, oblige, pendant la belle saison ...

La tourbière bombée et ses bouleaux pubescents au plan central ...

La tourbière bombée et ses bouleaux pubescents au plan central ...

Un endroit de rêve, afin de s'isoler, se recueillir et méditer ...

Un endroit de rêve, afin de s'isoler, se recueillir et méditer ...

Plan d'ensemble, des différents espaces de la réserve de Frankenthal / Missheimle.

Plan d'ensemble, des différents espaces de la réserve de Frankenthal / Missheimle.

Drosera Rotundifolia est présente, bien sûr, au Frankenthal !

Drosera Rotundifolia est présente, bien sûr, au Frankenthal !

Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...

Tout autour du cirque glaciaire tourbeux du Frankenthal : une pure magie ...

Au Frankenthal, dans les Hautes-Vosges haut-rhinoises (68), le randonneur sportif et passionné, aura le droit à la totale :
- un sommet de légende : le Hohneck,
- des rochers d'escalade : la Martinswand,
- une combe infernale : le Falimont,
- un panorama de fous : le Haut du Falimont,
- une tourbière étrange : l'étang noir,
- une plante carnivore : la droséra ronde,
- un animal sauvage rare : le chamois,
- un lieu pour se revigorer : l'auberge,
- un site classé et protégé : la réserve naturelle,
- une couleur unique : le vert archi dominant ...

À ne surtout, mais alors, surtout pas manquer !!!

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 11:15

DÉCOUVERTE DU FOND DU CIRQUE GLACIAIRE

 

 

 

Au terme d'une très longue et périlleuse descente, dans l'infernale combe du Falimont, j'atteins finalement, le fond du sauvage cirque glaciaire du Frankenthal. En moins d'un kilomètre de descente hautement physique et sportive, j'ai perdu plus de 250 mètres de dénivelé et je suis ainsi passé, de 1306 à seulement 1030 mètres d'altitude ... Le cirque du Frankenthal se voit très profondément encaissé, coincé dans un repli de montagne, entre les Trois-Fours et la Martinswand au Nord, ainsi que le prestigieux Hohneck au Sud. C'est l'un des lieux les plus alpestres qu'ils soient, à travers tout le massif vosgien.

 

Le sentier de la combe du Falimont, jalonné de disques jaunes, passe à proximité immédiate d'une ancienne tourbière humide et acide, dont une partie est actuellement encore, à l'air libre : l'oeil averti, pourra y distinguer un étrange étang aux eaux noirâtres ... À droite dudit étang noir, le randonneur passionné de botanique, trouvera une remarquable tourbière bombée, qui en été, recèle beaucoup de linaigrettes houppées, ainsi que de fabuleuses droséras à feuilles rondes. Les droséras (ou rossolis), sont l'espèce de plante carnivore emblématique, des tourbières vosgiennes !

 

Le site, classé en réserve naturelle nationale depuis maintenant plusieurs années, constitue un formidable réservoir botanique, que les randonneurs passionnés adoreront à coup sûr. Le site est somptueusement dominé, par les célèbres et très impressionnants rochers granitique, d'escalade, de la Martinswand. La hauteur maximale de cette Mecque de l'escalade vosgienne, frôle les 120 mètres, ce qui la place à égalité, avec les toutes proches dentelles, elles aussi granitiques, des Spitzkoepfe ... À ne surtout pas manquer donc, même si en plein été, la fréquentation touristique y bat son plein !

La Martinswand (1220 m), surplombant le cirque glaciaire du Frankenthal ...

La Martinswand (1220 m), surplombant le cirque glaciaire du Frankenthal ...

Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...

Tout au fond du cirque glaciaire du Frankenthal, au pied de la Martinswand ...

Frankenthal, Martinswand, ou Hohneck ?

Lequel de ces trois endroits, tous rapprochés, est-il le plus beau ?

Ben tous les trois, tout simplement, logiquement !

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 23:57

UNE DESCENTE D'ENFER VERS LE FRANKENTHAL

 

 

 

Après avoir atteint le collet du Falimont (alt. 1306 m) et profité du superbe panorama en face-à-face, sur les rochers d'escalade de la Martinswand, je dois quitter la ligne de crête principale, au profit d'un sentier secondaire, beaucoup plus difficile, chaotique, lui ... Je vais devoir m'aventurer dans l'effrayante combe du Falimont, celle-ci ouvrant la voie d'accès royale, au prestigieux cirque glaciaire du Frankenthal. Le petit sentier, en zig-zag, perd beaucoup de dénivelé et ce, d'une façon extrêmement prononcée. Le symbole de balisage du disque jaune n'est visible nulle part, végétation basse, rabougrie, oblige. En hiver, de gigantesques et redoutables corniches de neige gelée, rendent ce sentier montagnard, totalement impraticable !

 

Le fond du cirque glaciaire du Frankenthal (alt. 1030 m), recèle une exceptionnelle tourbière humide et acide, où j'ai déjà réussi à distinguer des droséras à feuilles rondes, ainsi que des linaigrettes houppées. Il abrite également un étrange étang, aux eaux quasiment noires ... L'endroit se révèle hautement périlleux d'accès, d'ailleurs une balustrade en bois est aménagée en bordure de sentier, ce qui freinera les ardeurs des randonneurs novices, à se rendre dans ce biotope redoutable, cachant des trous d'eau invisibles et piégeux. Seuls les randonneurs les plus aguerris et passionnés, oseront s'engager dans un tel environnement, hautement humide, pour ne pas dire, mouvant !

 

En bordure de cette merveilleuse tourbière glaciaire, vous trouverez de nombreux bouleaux. La tourbière bombée, somptueusement dominée par les rochers granitiques de la Martinswand, regorge de sphaignes vertes et jaunes, de callunes miniatures, de baies de canneberge, ainsi bien sûr, que de droséras à feuilles rondes. Lesdites droséras du Frankenthal, ne seront visibles, qu'entre juin et septembre ... En arrière de la tourbière, les essences dominantes sont résineuses, avec des épicéas en masse, ainsi que quelques somptueux exemplaires de sapins noirs. Le site du Frankenthal, classé, constitue une fabuleuse destination de randonnée pédestre, au sein du mythique massif du Hohneck. C'est le royaume incontesté des chamois ... Excessivement alpestre, le site force le respect et l'admiration, surtout lorsque l'on sait, qu'il est blotti au pied de la montagne la plus célèbre des Hautes-Vosges : celle du Hohneck et de ses 1366 mètres, ce qui en fait, ni plus, ni moins, que le troisième sommet vosgien, avec s'il-vous-plaît, par temps propice, une sensationnelle vue sur les Alpes suisses !

 

 

 

UN ENDROIT QUI SE MÉRITE DONC, EN CONCLUSION !!!

Une descente pédestre infernale, à glacer le sang !

Une descente pédestre infernale, à glacer le sang !

Détail, sur la partie haute du sentier de la combe du Falimont ...

Détail, sur la partie haute du sentier de la combe du Falimont ...

Zoom, sur l'étang noir du Frankenthal (une ancienne tourbière) ...

Zoom, sur l'étang noir du Frankenthal (une ancienne tourbière) ...

Les célèbres et impressionnants rochers d'escalade de la Martinswand !

Les célèbres et impressionnants rochers d'escalade de la Martinswand !

L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...

L'une des plus belles et sauvages descentes pédestres, de toutes les Vosges ...

Frankenthal : " la vallée des Francs " , en traduction littérale !

Mais au fait, pourquoi donc un tel nom ?

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 02:45

EN ROUTE VERS LA COMBE DU FALIMONT

 

 

 

Pour cette nouvelle balade sur les hautes chaumes vosgiennes, je vais mettre le cap dans un secteur que je connais bien dans les Hautes-Vosges : il s'agit du prestigieux massif du Hohneck, celui-ci constituant le troisième plus haut sommet des Vosges, avec ses 1366 mètres d'altitude. Le Hohneck, une véritable institution touristique dans les Hautes-Vosges, se place en troisième position, juste après le Grand Ballon et ses 1424 mètres, ainsi que le Storckenkopf et ses 1368 mètres. J'ai fixé mon point de départ tout au sommet du légendaire dôme dénudé du Hohneck, endroit où trône l'une des plus célèbres auberges montagnardes vosgiennes. Durant la belle saison, le site s'accède depuis la route des crêtes, en voiture, par l'intermédiaire d'une petite route en lacets. En règle générale, l'auberge du Hohneck est ouverte de mi-avril à début novembre, en fonction des conditions climatiques et surtout, du dégagement de l'accès routier au sommet ...

 

Sommet panoramique de premier plan, le Hohneck constitue un point de départ, pour de nombreuses randonnées, certaines très sportives et difficiles :

  • les dentelles granitiques des Spitzkoepfe,
  • le tour panoramique du Kastelberg,
  • le cirque glaciaire du Wormspel (Wormsawald),
  • les lacs du Schiessrothried et du Fischboedle,
  • les rochers d'escalade de la Martinswand,
  • le sauvage et pittoresque " sentier des roches " ,
  • le cirque et la tourbière à droséras du Frankenthal.

 

Pour cette nouvelle rando, particulièrement sportive, je vais partir du Hohneck, en direction du Nord. Je vais me diriger vers le collet du Falimont, afin d'engager la longue et périlleuse descente de la combe du même nom ... Pendant un bref moment, je vais évoluer sur la ligne de crête sommitale, en cheminant sur le tracé archi fréquenté du GR 5 (rectangle rouge). Ce sentier de crête, très exposé, fait office de frontière, entre deux régions : l'Alsace à l'Est et la Lorraine à l'Ouest. Au niveau du collet du Falimont, il n'est pas rare, de voir des chamois s'ébattre en totale liberté, parfois carrément à seulement quelques pas de soi ... Au-delà du cirque glaciaire du Frankenthal, j'aperçois la grande vallée de la Fecht, au niveau de Stosswihr et de Munster. Par temps clair, la vue porte jusque sur la ville de Colmar, ainsi que sur la ligne bleutée de la Forêt-Noire germanique. La descente dans la combe du Falimont, infernale pour le commun des mortels, constitue un véritable enchantement, pour les randonneurs aguerris, amateurs de sensations fortes et de nature sauvage et préservée. Il faut dire, que la combe du Falimont est spectaculairement dominée, par les aériens rochers granitiques, d'escalade, de la Martinswand, dont la hauteur maximale atteint quelque 120 mètres ! L'ultra sauvage et difficile sentier du Falimont, permettra aux randonneurs courageux et sportifs, d'accéder à la fabuleuse tourbière à droséras du Frankenthal ...

Vue plongeante sensationnelle, sur le cirque du Frankenthal, depuis le Haut de Falimont ...

Vue plongeante sensationnelle, sur le cirque du Frankenthal, depuis le Haut de Falimont ...

Les impressionnants et célèbres rochers granitiques, d'escalade, de la Martinswand !

Les impressionnants et célèbres rochers granitiques, d'escalade, de la Martinswand !

En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...

En route vers le cirque glaciaire du Frankenthal, via le Haut de Falimont ...

Falimont : un nom de légende, qui fait office de frontière naturelle, entre deux mondes bien distincts ... Les hautes chaumes panoramiques du Hohneck en-haut, ainsi que le cirque glaciaire et la tourbière à droséras du Frankenthal en-bas !

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 17:49

CLASH DE FIN À LA TOURBIÈRE FLOTTANTE DE MACHEY

 

 

 

En me rendant dans la réserve biologique de Machais, quelque part entre les massifs du Grand Ventron et du Rainkopf, j'ai pu découvrir un site marécageux et tourbeux insolite, exceptionnel, du vaste massif vosgien. En bordure de sentier, j'ai réussi à dénicher quelques superbes pieds de droséras à feuilles rondes. Ce sont ces fameuses petites plantes insectivores, dont les extrémités des tiges sont recouvertes d'une glue collante, d'origine entièrement naturelle ... Lesdites droséras poussent de la mi-mai à la fin septembre, en arborant fièrement, une intense couleur rouge écarlate. Elles se plaisent énormément, soit au milieu de la tourbe nue, ou soit, au milieu des sphaignes vertes et bordeaux. Il s'agit bien évidemment d'une espèce botanique remarquable, classée et protégée, qu'il est formellement interdit d'arracher et de cueillir. En pharmacie traditionnelle, l'extrait de droséra sert à soigner, très efficacement, les toux sèches ou d'irritation. Dans le massif des Hautes-Vosges, la plupart des tourbières à droséras, sont situées à une altitude, comprise entre 800 et 1100 mètres. On les trouve aussi bien sur le versant alsacien, que sur le versant lorrain des Vosges. Les tourbières à droséras les plus vastes et les plus remarquables, comme par exemple ici Machais, sont localisées sur le versant lorrain des Vosges (88).

 

En plus des fameuses droséras à feuilles rondes, à Machais, j'ai pu découvrir de magnifiques pierriers granitiques, instables certes, mais offrant des vues bien dégagées, sur l'ancien cirque glaciaire, contenant la tourbière flottante de Machey. La vaste dépression d'origine glaciaire de Machais, est située tout juste, sous la barre des mille mètres d'altitude (983, pour être précis ! ). Elle jouit d'une situation géographique particulière, entre les deux grands massifs des Hautes-Vosges : la ligne de crête principale se situe à l'Est et court du Hohneck au Nord jusqu'au Grand Ballon au Sud, tandis que la ligne de crête secondaire, elle, est sise à l'Ouest, au-dessus du col routier de Bramont. Cette ligne de crête secondaire, s'étend du Grand Ventron jusqu'au Ballon de Servance, déjà sis en Franche-Comté, en passant respectivement par les massifs suivants : Drumont, Rouge Gazon, Haute Bers, ainsi que Ballon d'Alsace. Pour clôturer en beauté cette somptueuse balade à Machais, je vais vous présenter quelques belles vues d'ensemble de la tourbière flottante, que j'ai capturées un doux soir de printemps, juste avant le coucher de l'astre solaire. J'avais eu droit à une très douce solitude, comme je l'affectionne tout spécialement, quand je randonne dans le massif vosgien ... En fait, c'est simple : pour moi, les Vosges sont un peu, comme ma deuxième maison !

Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...

Fin de ma balade du soir, autour de la tourbière flottante de Machey ...

EN GUISE DE SOUVENIRS DE MACHEY

Vue d'ensemble du site, au zoom (en mode portrait).

Vue d'ensemble du site, au zoom (en mode portrait).

Vue d'ensemble du site, au zoom (en mode paysage).

Vue d'ensemble du site, au zoom (en mode paysage).

Drosera Rotundifolia (vue un peu rapprochée) ...

Drosera Rotundifolia (vue un peu rapprochée) ...

Drosera Rotundifolia (vue de près, en mode macro) : sublime !

Drosera Rotundifolia (vue de près, en mode macro) : sublime !

MACHAIS : le nom d'une tourbière vosgienne, dont je me souviendrai pour très, très longtemps !

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 12:11

LE SITE VU DEPUIS LE GRAND PIERRIER DE MACHEY

 

 

 

Après avoir contemplé une superbe vue d'ensemble de la tourbière flottante et avoir déniché quelques belles droséras à feuilles rondes (en bordure de sentier), je poursuis ma charmante petite balade, dans le pittoresque cirque glaciaire de Machey. Ainsi, je dirige mes pas vers un petit col, où se situe un petit abri pour randonneurs. Il est possible ici, de pique-niquer à l'abri des intempéries, au pied de la célèbre route des crêtes vosgiennes. Ce petit col forestier, sis à environ 1020 mètres d'altitude, est le point de passage du sentier de grande randonnée GR 531, dont le symbole de balisage est un rectangle de couleur bleue. Cette portion du GR 531 passant au-dessus de la tourbière flottante de Machey, relie le col routier de Bramont et le sommet dénudé du Rainkopf entre eux, soit un dénivelé approximatif de 350 mètres.

 

En plus du GR 531 rectangle bleu, un autre sentier, certes moins connu et fréquenté, passe par le collet de Machey : il s'agit du sauvage sentier du pierrier granitique de Machey, celui-ci étant signalé par des plus de couleur jaune. C'est ce somptueux sentier, sinuant parmi les éboulis moussus et les racines noueuses et tentaculaires, qui va m'offrir les plus belles perspectives panoramiques, sur l'ancienne dépression glaciaire de Machey, avec en son point central, la fameuse tourbière flottante, regorgeant de sphaignes en tous genres, de linaigrettes houppées et de droséras à la belle saison ... La partie centrale de la tourbière flottante de Machey, me montre encore de nombreux trous d'eau, dont certains à l'air libre, étant très vastes. Dans tous les cas, le spectacle vaut le coup d'oeil : n'oubliez surtout pas vos boîtes à images, en vous rendant à Machais !

Le grand pierrier granitique de Machey, un doux soir de printemps (mai 2014) ...

Le grand pierrier granitique de Machey, un doux soir de printemps (mai 2014) ...

Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...

Le grand pierrier granitique de Machey et le point de vue sur la tourbière flottante ...

Le lac glaciaire originel, du site de Machey (ou Machais) ...

Le lac glaciaire originel, du site de Machey (ou Machais) ...

Un dépaysement nordique incroyable, à seulement quelques pas de la civilisation : c'est çà, tout le charme de Machais !

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 00:55

EN ROUTE VERS LE PIERRIER DE MACHEY

 

 

 

Il est déjà bien tard, en ce soir de mai 2014 et j'ai décidé, d'effectuer une petite balade tranquille, digestive, à l'écart de la civilisation et des sentiers battus. J'ai ainsi mis le cap, sur l'exceptionnelle tourbière flottante de Machais, sise au fond d'un ancien cirque glaciaire, à une altitude de 983 mètres. J'ai choisi de faire une partie du tour de cette tourbière, afin de bénéficier des jolies vues, sur le vaste radeau flottant, trônant au milieu de la dépression d'origine glaciaire. En bordure de certains sentiers, balisés, je suis même parvenu, à dénicher de beaux plants de droséras à feuilles rondes ... Je ne me suis pas fait prier, afin de les capturer, aussi bien en photos qu'en vidéos !

 

Après avoir profité pleinement, de la beauté irréelle des lieux et de son silence monacal, je me dirige vers les crêtes et le sentier de grande randonnée du GR 531, ce dernier étant marqué par des rectangles de couleur bleue. C'est au niveau d'une petite cabane de pique-nique, sise tout près du ravin de la Thur, que je vais trouver le très pittoresque sentier du pierrier de Machey ... À près de 1100 mètres d'altitude et directement sous la route des crêtes vosgiennes, le pierrier granitique de Machey, gigantesque, va m'offrir les plus belles perspectives qu'elles soient, sur la tourbière lacustre de Machais ! Le tout, dans une fantastique ambiance du soir, juste avant le coucher de l'astre solaire.

 

 

 

À NE SURTOUT PAS MANQUER, DONC !

En route vers le pierrier granitique de Machey ...

En route vers le pierrier granitique de Machey ...

Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...

Entre la tourbière flottante et le pierrier granitique ...

À Machey, vous avez la totale : un cirque glaciaire, une tourbière, un vieux lac, un pierrier granitique, des points de vue variés, ainsi, bien sûr, que de remarquables droséras ... À ne surtout pas manquer dans le massif vosgien, donc !

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 15:33

DE FANTASTIQUES DROSÉRAS EN BORDURE DE SENTIER

 

 

 

Pour cette toute nouvelle sortie, que j'ai choisi de faire un doux soir de printemps, j'ai décidé de mettre le cap, sur l'exceptionnelle tourbière flottante de Machais ... Celle-ci est coincée entre deux crêtes majeures des Hautes-Vosges : celle, principale, sise à l'Est et où chemine la célèbre et pittoresque route des crêtes vosgiennes et celle, secondaire, sise à l'Ouest, au-delà du col routier de Bramont, avec le vaste massif du Grand Ventron. Le site de Machais est également orthographié sous Machey, localement, en patois vosgien. Le fond de cet ancien cirque glaciaire, pointe à quelque 983 mètres d'altitude. L'accès pédestre le plus aisé, s'effectue depuis la Route des Américains, un petit axe routier très raide et tortueux, qui depuis le col de Bramont (965 m), ouvre l'accès à la route des crêtes vosgiennes, au niveau du mythique sommet en pointe du Rothenbachkopf (1316 m). Le sentier de grande randonnée le plus proche, est celui du GR 531, dont le parcours est jalonné de rectangles de couleur bleue. Depuis le sommet du Rainkopf et la ligne principale des Hautes-Vosges, ledit GR 531 descend à pic, vers le col de Bramont, en contournant la tourbière flottante de Machais par le Sud. Au-delà de Bramont, le rectangle bleu rejoint respectivement, les chaumes de l'Altenberg, la tourbière humide et acide à droséras du Pourri Faing, ainsi que la chaume sommitale et panoramique du Grand Ventron ...

 

 

 

ATTENTION : AVIS IMPORTANT !

 

Depuis le début des années 1990, le site de la tourbière flottante de Machais, constitue une réserve naturelle nationale, classée et protégée, étant assujettie à une réglementation très sévère, restrictive, punitive même ... Ainsi, il est formellement interdit, de pénétrer la partie centrale de la tourbière, qui abrite un gigantesque radeau flottant, gorgé d'eau acide. Le risque d'enlisement y est excessivement élevé et dangereux et de plus, une végétation rare y a élue domicile. Parmi cette végétation rare, je peux citer les extraordinaires droséras à feuilles rondes. C'est pourquoi donc, j'ai choisi de rester en bordure de cette tourbière flottante ... J'ai ainsi quand même pu dénicher quelques beaux spécimens de droséras, même si ceux situés sur le radeau flottant, sont beaucoup plus beaux ! En bordure de sentier, grâce à mon puissant zoom optique, j'ai pu capturer certains trous d'eau, ainsi que la partie centrale, de cette fabuleuse tourbière de Machais. Le tout, dans une indescriptible ambiance du soir et dans un silence de cathédrale !

Drosera Rotundifolia en pleine maturation ; vue sur le sentier botanique de Machais (mai 2014).

Drosera Rotundifolia en pleine maturation ; vue sur le sentier botanique de Machais (mai 2014).

Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !

Perspectives zoomées sur la tourbière flottante et droséras en bordure de sentier !

" Machais " ou " Machey " : LA tourbière à ne surtout pas manquer, des Hautes-Vosges ... Une référence !

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

Présentation

  • : VOSGES - PALATINAT
  • VOSGES - PALATINAT
  • : Articles de randonnées pédestres dans les Vosges et le Palatinat allemand, compte-rendus de circuits de visites rocheuses et de photographies naturelles.
  • Contact

Profil

  • PPDR
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).

Rechercher

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog