Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

VOSGES & PALATINAT :
MON TOP 50 DES SITES A ABRIS SOUS ROCHE






 

 

Les contrées des Vosges et du Palatinat ont depuis toujours, été mes terres favorites, d'investigations et de pérégrinations forestières et surtout, rocheuses : normal, étant donné le fait, que les formations rocheuses y foisonnent ! De Kaiserslautern au Nord en Allemagne, au Grand Ballon de Guebwiller dans les Hautes-Vosges au Sud, je connais quasiment tout le massif par coeur ... J'ai mis quelque douze années, à découvrir tous les sites remarquables que je connais à ce jour : ce fut un travail de très longue haleine certes, mais qui s'est avéré exceptionnellement passionnant, enrichissant ! Au jour d'aujourd'hui, je figure parmi l'une des plus grandes icônes randonneuses alsaciennes et j'en suis extrêmement fier ... J'ai acquis une expérience du terrain inouïe, que bon nombre de guides émérites et assermentés, m'envieraient ! Les visites des rochers réservent très souvent, d'excellentes surprises, comme par exemples, des vues d'ensemble massives et valorisantes, de belles configurations de formes et d'érosions éoliennes, des aménagements touristiques variés (passages, escaliers et échelles, ponts, anneaux d'escalade fichés dans le roc, etc), d'impressionnants panoramas sur les alentours, ou encore, des abris sous roche (plus ou moins importants et parfois occupés ... ).

Les abris sous roche seront ainsi dit, le thème directeur de cette nouvelle page. Vosges et Palatinat en contiennent des centaines (voire même des milliers ! ) : autant vous le dire tout de suite, que le terrain est immense et autorise beaucoup de possbilités de visites ... Petits ou grands, bas ou hauts, aménagés ou non, civilisés ou sauvages, les abris sous roche se prêtent à de très nombreuses fonctions :
- aspect touristique : abris aménagés et équipés pour le pique-nique, possédant divers équipements d'agrément et de confort (exemples : tables, bancs, rondins, rampes, etc).
- aspect naturel et sauvage : présence de traces animales (bauges et souilles, terre noire et humide retournée, éléments de la forêt éparpillés au sol, etc).
- aspect historique : existence de gravures anciennes (datant souvent des grandes guerres) ou de polissoirs (lieux de culte ou de polissage, pour la création d'armes).
- aspect géologique : existence de particularités d'érosion remarquables ou de configurations architecturales (exemples : arches, piliers, tunnels, etc).

Ces 4 aspects sont les principaux que j'ai pu dégager à ce jour. Il en existe bien d'autres, qui souvent, embrassent deux de ces 4 aspects principaux (exemples : tourisme + géologie, tourisme + histoire, géologie et histoire, nature + géologie, etc). Dans les Vosges, les abris sous roche sont majoritairement de dimensions modestes et seuls de très rares parviennent à atteindre une taille conséquente (genre de grotte). Les abris rocheux vosgiens sont très fréquemment isolés, difficiles d'accès et peu ou pas aménagés. Dans le Palatinat allemand, au contraire, ces mêmes abris rocheux arborent des dimensions bien plus conséquentes et se révèlent bien plus accueillants et confortables. Ils sont aussi souvent aménagés pour le public randonneur, lorsque ces derniers se situent aux abords de larges sentiers balisés, régulièrement courus. Les plus importants abris rocheux se retrouveront au niveau de la frontière, avec les Vosges et le Palatinat ; c'est également là, que vous découvrirez les abris rocheux possédant les plus belles particularités de notre région. Les grands sites polissoirs seront quant à eux, essentiellement concentrés du côté français et jamais très loin de la frontière avec l'Allemagne. Ceci est d'autant plus compréhensible, que les Vosges du Nord frontalières recèlent une myriade de petites vallées humides, où vous pourrez trouver des tourbières et des zones de marécages. L'eau était un élément naturel fondamental à l'époque préhistorique, afin de façonner les armes utiles aux combats et aux chasses pour la nourriture. Les stries qui sont encore visibles dans certains abris sous roche, sont le témoin muet, de ces pratiques antiques. Généralement, les stries de polissage sont d'origine humaine (à de très rares exceptions près). Là où l'eau est absente, les polissoirs n'étaient pas destinés à un usage fontionnel (polissage pour l'armement), mais à un usage religieux (lieux de recueillement et de culte).

La liste que je vais vous dévoiler ci-dessous, va vous présenter mes 50 sites favoris, ceux qui possèdent les abris sous roche parmi les plus intéressants et marquants de notre région. Ces 50 sites seront classés suivant un ordre alphabétique et un code-couleur sera appliqué comme suit : jaune pour les Vosges en France et vert pour le Palatinat en Allemagne. Si certains de ces sites possèdent des abris aux particularités remarquables (aménagements, gravures, stries de polissage, etc), ils seront mentionnés par une symbolique adaptée, dont la légende figurera au bas de la présente page. Voici donc, sans plus tarder, ma liste officielle, des meilleurs sites à abris sous roche, Vosges et Palatinat confondus :




ALTSCHLOSSFELS (alt. 406 m, Eppenbrunn)  % # = @ X G

ARNSBERGFELS (alt. 350 m, Obersteinbach)  = X G V

BACKELSTEIN (alt. 364 m, Hauenstein)  = @ G

BAUMWALDERKOPF (alt. 473 m, Münchweiler)  % # = @ E G

BAYERISCHERFELS (alt. 368 m, Obersteinbach)  % # = @ P V

BROTSCHBERG (alt. 504 m, Marmoutier)  @ E G

BUCHKAMMER (alt. 380 m, Busenberg)  % @ E X G V

BURGHALDER (alt. 369 m, Hauenstein)  E X G V

BÜTTELFELS (alt. 300 m, Dahn)  % = E G V

CANCELEY (alt. 619 m, Abreschviller)  % G

COQUIN (alt. 837 m, Celles)  = @ G V

DIMBERG (alt. 419 m, Dimbach)  # X G

EISENBAHN (alt. 357 m, Bruchweiler)  % X G S V

EULENBERG (alt. 408 m, Eppenbrunn)  G S

FERKELSTEIN (alt. 344 m, Spirkelbach)  E P S

FRAUENFELS (alt. 383 m, Ransbrunnerhof)  @ X P

GALLENBERG (alt. 507 m, Niedersteinbach)  % X G S V

GEISSFELS (alt. 612 m, Reinhardsmunster)  % E G V

GUCKENBÜHL (alt. 350 m, Ludwigswinkel)  X P S

HEBELFELS (alt. 261 m, Erfweiler)  % # E P V

HINTERBERG (alt. 407 m, Eppenbrunn)  % # X G S

HINZENFELS (alt. 298 m, Fischbach)  % # E X G S

HOCHSTEIN (alt. 345 m, Dahn)  % = @ E G V

HOHLERFELS (alt. 355 m, Eppenbrunn)  % E G

HOHWART (alt. 491 m, Niedersteinbach)  X P S V

HÜBELSBERG (alt. 355 m, Glashütte)  % E P S

KLOSTERFELS (alt. 339 m, Schindhard)  = @ X G S

KOETZFELS (alt. 422 m, Obersteinbach)  % = X P S

KOHLBERG (alt. 348 m, Sturzelbronn)  % X G S

LÄMMERFELS (alt. 318 m, Dahn)  # = E X P V

LANGWAND (alt. 862 m, Dabo)  = @ X P S V

NEDINGFELS (alt. 336 m, Hauenstein)  % = @ E P

NESSELBERG (alt. 357 m, Schwanheim)  X G

RAPPENWAND (alt. 286 m, Erfweiler)  % E X P V

RANSCHBERG (alt. 353 m, Neunhoffen)  # = X P S

RAUHBERG (alt. 370 m, Spirkelbach)  % @ E X G 

RETSCHELFELS (alt. 352 m, Bruchweiler)  @ E X G

ROTENRUMERECK (alt. 401 m, Eppenbrunn)  % E X G S

RÖTZENBERG (alt. 459 m, Gossersweiler)  P V

ROUGIMONT (alt. 622 m, Saussenrupt)  % X G V

RUTSCHFELS (alt. 330 m, Obersteinbach)  # = E X G V

SCHANZBERGFELS (alt. 366 m, Gebüg)  @ G S

SCHWEINSFELS (alt. 512 m, Niedersteinbach)  @ X P S

SCHWOBBERG (alt. 524 m, Rumbach)  @ E G S

SPRINZELFELS (alt. 326 m, Busenberg)  @ E G

STEINKOPF (alt. 515 m, Windstein)  % # G S

TAENNCHEL (alt. 990 m, Thannenkirch)  = @ X P V

VEITSBERG (alt. 395 m, Saverne)  @ G

WACHTFELS (alt. 329 m, Obersteinbach)  % = E G V

ZIGEUNERFELS (alt. 465 m, Niedersteinbach)  % @ X G





LEGENDE DES SYMBOLES EMPLOYES :

% : particularité géologique majeure (arche, pilier, tunnel, formes, érosions, etc).
# : présence dans l'un des abris du site, d'un polissoir (stries).
= : présence de gravures remarquables dans l'un des abris du site.
@ : abri aménagé (pour le tourisme, le pique-nique, l'escalade, etc).
X : présence sur le site concerné, de plusieurs abris sous roche.
P : taille petite à moyenne des abris rencontrés.
G : taille grande à géante des abris rencontrés.
E : abris portant des équipements pour l'escalade (anneaux fichés).
S : existence d'abris sous roche sauvages et isolés, difficiles d'accès.
V : site dont l'un des abris propose un panorama.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : VOSGES - PALATINAT
  • VOSGES - PALATINAT
  • : Articles de randonnées pédestres dans les Vosges et le Palatinat allemand, compte-rendus de circuits de visites rocheuses et de photographies naturelles.
  • Contact

Profil

  • PPDR
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).

Rechercher