Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 22:32

DE SUBLIMES COULEURS DU SOIR NAISSANT

 

 

 

Pour cette nouvelle randonnée pédestre, j'ai choisi de retourner à un endroit me tenant particulièrement à coeur : il s'agit du promontoire porphyrique du Schieferberg, situé au-dessus de la cascade et des châteaux du Nideck et sous le prestigieux massif du Schneeberg. L'endroit, excessivement aérien et sauvage, m'avait très profondément marqué, lorsque je l'avais découvert pour ma toute première fois en 2014. Je l'avais découvert en pleine saison estivale, avec des couleurs éclatantes ainsi qu'une végétation luxuriante, dont la palette des tons verts était très étendue. Au sommet du Schieferberg, la forêt est à dominantes très largement résineuses, les essences feuillues étant très rares et localisées. L'ambiance qui règne ici est quasiment méditerranéenne, avec une dalle rocheuse très vaste et largement ouverte, recouverte de mousses, de lichens ainsi que de callunes.

 

Le Schieferberg s'accède de préférence depuis la maison forestière du Nideck, sise aux abords de la route montagnarde reliant les vallées de la Hasel et de la Mossig entre elles, via le col des Pandours. Le site pourra également s'accéder depuis le tout proche promontoire panoramique du Hirschfels, situé sur le tracé d'une variante du GR 53 rectangle rouge. Les pitons porphyriques du Hirschfels et du Schieferberg sont tous deux d'origine volcanique et de nos jours encore, ils constituent des observatoires panoramiques de choix, à la fois sur l'ancien cirque du Nideck, ainsi que sur les imposants massifs du Schneeberg et du Rocher de Mutzig. Dans ce secteur précis des Vosges Centrales, l'altitude dépasse tout juste la barre des mille mètres d'altitude en seulement deux endroits : le Donon avec ses 1009 mètres et le Rocher de Mutzig avec ses 1010 mètres. Tout un symbole ...

 

Quoi qu'il en soit, le Schieferberg est un lieu bien sauvage et isolé, qui permet de s'isoler, de se ressourcer et de méditer, tout en profitant d'un splendide horizon panoramique. Il faudra cependant sévèrement crapahuter, afin d'atteindre la dalle sommitale du site, sise à quelque 609 mètres d'altitude, au-dessus d'un très spectaculaire précipice forestier. Les pentes d'accès au Schieferberg se révèlent extrêmement raides, heureusement, un semblant de sentier autorisera l'accès direct à la fantastique dalle sommitale panoramique. La crête du Schieferberg est très régulièrement arpentée par les chasseurs locaux, sa forêt se montrant très giboyeuse. Les traces de civilisation sont encore absentes au sommet du Schieferberg, d'autant plus que le site est non sécurisé : il faudra rester sur ses gardes en se rendant sur les lieux, surtout si vous êtes accompagnés d'enfants en bas âges. En effet, le précipice boisé est abyssal et le risque d'éboulement est omniprésent !

 

 

 

 

Superbe forêt résineuse, observée non loin de la cascade du Nideck.

Superbe forêt résineuse, observée non loin de la cascade du Nideck.

C'est par ce fort joli chemin forestier, que je vais tenter d'accéder au site du Schieferberg ...

C'est par ce fort joli chemin forestier, que je vais tenter d'accéder au site du Schieferberg ...

Fin d'hiver oblige, les arbres sont encore entièrement effeuillés.

Fin d'hiver oblige, les arbres sont encore entièrement effeuillés.

Les essences résineuses sont très nombreuses, dans le massif du Nideck.

Les essences résineuses sont très nombreuses, dans le massif du Nideck.

Voici l'abrupte ligne de coupe, toute droite, qui va me conduire jusqu'au sommet du Schieferberg.

Voici l'abrupte ligne de coupe, toute droite, qui va me conduire jusqu'au sommet du Schieferberg.

Encore et encore des résineux : ils pullulent, au sommet du Schieferberg ...

Encore et encore des résineux : ils pullulent, au sommet du Schieferberg ...

Ça y est, enfin : le promontoire-observatoire du Schieferberg est en vue !

Ça y est, enfin : le promontoire-observatoire du Schieferberg est en vue !

La dalle sommitale, entièrement dénudée, pointe en direction du massif du Schneeberg ...

La dalle sommitale, entièrement dénudée, pointe en direction du massif du Schneeberg ...

Face-à-face splendide et sauvage, sur le château du Nideck et le massif du Schneeberg !

Face-à-face splendide et sauvage, sur le château du Nideck et le massif du Schneeberg !

Ces petites crottes sont bien la preuve, que le Schieferberg est fréquenté par la faune sauvage ...

Ces petites crottes sont bien la preuve, que le Schieferberg est fréquenté par la faune sauvage ...

Toujours les résineux : au Schieferberg, les essences feuillues sont quasiment absentes.

Toujours les résineux : au Schieferberg, les essences feuillues sont quasiment absentes.

Cette dalle panoramique pointe à quelque 609 mètres d'altitude.

Cette dalle panoramique pointe à quelque 609 mètres d'altitude.

C'est ici, que je vais faire ma pause pique-nique, devant un somptueux panorama ...

C'est ici, que je vais faire ma pause pique-nique, devant un somptueux panorama ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : VOSGES - PALATINAT
  • VOSGES - PALATINAT
  • : Articles de randonnées pédestres dans les Vosges et le Palatinat allemand, compte-rendus de circuits de visites rocheuses et de photographies naturelles.
  • Contact

Profil

  • PPDR
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).

Rechercher