Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 16:54

UN HORIZON PANORAMIQUE SENSATIONNEL

 

 

 

Du haut de ses 1414 mètres d'altitude, le Belchen badois constitue le quatrième sommet de toute la chaîne de la Forêt-Noire germanique. Il se place à cette position, juste après le Feldberg et ses 1493 mètres, le Seebuck et ses 1447 mètres, ainsi que la Herzogenhorn et ses 1415 mètres. Sa forme en double gradin, le rend aisément reconnaissable de loin, en particulier depuis de très nombreux sommets vosgiens. Ainsi, la montagne du Belchen peut être reconnue, dans les Vosges, du Schneeberg au Nord jusqu'au Ballon d'Alsace au Sud. D'un point de vue géographique et panoramique, le Belchen badois peut être comparé dans le massif vosgien, au Grand Ballon surplombant les vallées de Guebwiller et de Thann. Au-delà de 1200 mètres d'altitude, le Belchen arbore des sols dénudés, où les arbres sont rares, très localisés. Il faut dire que le site est très exposé aux intempéries et que son climat se révèle particulièrement rude, avec des hivers très froids et neigeux et des étés lourds et souvent orageux.

 

Les 1414 mètres d'altitude du Belchen lui autorisent une vision panoramique circulaire sur 360 degrés, avec une imprenable vue d'ensemble de la chaîne de la Haute Forêt-Noire.L'ensemble du territoire situé entre Freiburg-in-Breisgau et Lörrach est ainsi visible, depuis le sommet arrondi du Belchen. Il s'agit d'un paysage collinéen remarquable, aux vallées très marquées, profondes, d'origine glaciaire très ancienne. Les terres helvètes ne se trouvent pas très loin, puisque l'agglomération bâloise n'est située qu'à une trentaine de kilomètres du Belchen, à vol d'oiseau bien évidemment. Par temps propice, le panorama du Belchen pourra porter très loin, d'abord jusque sur le plateau du Jura suisse et ensuite, plus loin encore, sur les prestigieux pics enneigés des Alpes suisses, de l'Oberland Bernois. Certains desdits pics, atteignent ou dépassent la barre légendaire des 4000 mètres d'altitude, avec comme point culminant, le Finsteraarhorn et sa très célèbre forme de dent : 4274 mètres. Par temps exceptionnellement limpide, la ligne d'horizon laissera apparaître non seulement les Alpes autrichiennes jusqu'à la Zugspitze, mais également et surtout, le fabuleux toit de l'Europe : le Mont-Blanc et ses 4807 mètres d'altitude ... Tout simplement extraordinaire !

 

 

 

 

Sur la crête sommitale du Belchen, la végétation est rabougrie (conditions climatiques rudes obligent ! ).

Sur la crête sommitale du Belchen, la végétation est rabougrie (conditions climatiques rudes obligent ! ).

Je chemine gaiement, sur un magnifique petit sentier de crête, au milieu d'épaisses callunes.

Je chemine gaiement, sur un magnifique petit sentier de crête, au milieu d'épaisses callunes.

Cette crête se montre particulièrement pittoresque et est de plus, très peu fréquentée ...

Cette crête se montre particulièrement pittoresque et est de plus, très peu fréquentée ...

Le déplacement est parfois délicat, sur ce sentier minuscule et très escarpé ...

Le déplacement est parfois délicat, sur ce sentier minuscule et très escarpé ...

Une sublime ambiance du soir est sur le point de se mettre en place, au sommet du Belchen !

Une sublime ambiance du soir est sur le point de se mettre en place, au sommet du Belchen !

Au-dessus de la brume hivernale, ce sont les Hautes-Vosges qui s'offrent à mes yeux ...

Au-dessus de la brume hivernale, ce sont les Hautes-Vosges qui s'offrent à mes yeux ...

Les Hautes-Vosges, du Grand Ballon à droite jusqu'au Ballon d'Alsace à gauche.

Les Hautes-Vosges, du Grand Ballon à droite jusqu'au Ballon d'Alsace à gauche.

Les Hautes-Vosges, encadrant la grande vallée de la Thur (Thann).

Les Hautes-Vosges, encadrant la grande vallée de la Thur (Thann).

L'Oberland Bernois (Suisse), vu le soir naissant : à ne surtout pas manquer !

L'Oberland Bernois (Suisse), vu le soir naissant : à ne surtout pas manquer !

Les Alpes suisses, de l'Eiger à gauche (3970 m) jusqu'à l'Altels à droite (3629 m).

Les Alpes suisses, de l'Eiger à gauche (3970 m) jusqu'à l'Altels à droite (3629 m).

 

 

 

LA SUITE TRÈS PROMETTEUSE DANS MON PROCHAIN ARTICLE

 

 

 

 

Le Belchen badois : un phare panoramique exceptionnel, imprenable, qui ne laissera personne insensible ... Ça vaut le voyage, très clairement !

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : VOSGES - PALATINAT
  • VOSGES - PALATINAT
  • : Articles de randonnées pédestres dans les Vosges et le Palatinat allemand, compte-rendus de circuits de visites rocheuses et de photographies naturelles.
  • Contact

Profil

  • PPDR
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).

Rechercher