Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 23:55

5 TOURBIÈRES DE RÊVE À LA BRESSE (1)

 

 

 

  • Tourbière 1 : FRANKENTHAL
  • Tourbière 2 : BLANCHEMER
  • Tourbière 3 : LISPACH
  • Tourbière 4 : TÉNINE
  • Tourbière 5 : ROUGE FEIGNE

 

 

 

 

Drosera Rotundifolia, LA plante carnivore emblématique des tourbières vosgiennes !

Drosera Rotundifolia, LA plante carnivore emblématique des tourbières vosgiennes !

 

 

 

UN UNIVERS BOTANIQUE ABSOLUMENT GRANDIOSE

 

 

 

Me concernant à titre personnel, j'ai depuis plusieurs années déjà, eu une attirance très profonde pour les tourbières humides et acides que comporte notre vaste massif vosgien. Effectivement, à ce jour, j'ai connaissance dans mon répertoire botanique, d'une bonne cinquantaine d'entre elles, beaucoup étant situées dans les Hautes-Vosges. Cette partie la plus élevée du massif vosgien, culminant à quelque 1424 mètres d'altitude au niveau du Grand Ballon de Guebwiller, abrite les plus grandes et les plus remarquables tourbières. C'est plus précisément dans le département des Vosges, numéro 88, que le randonneur passionné pourra dénicher les plus belles tourbières à droséras. Les environs de La Bresse sont les plus riches, en ce qui concerne la densité marécageuse et tourbeuse.

 

Le massif du Hohneck et la vallée glaciaire de Chajoux sont les deux plus beaux endroits vosgiens, pour partir à la découverte de ce monde à la fois fascinant et effrayant, que sont les tourbières humides et acides, à droséras. Ce sont de véritables reliques de notre dernière ère glaciaire et de fantastiques musées botaniques à ciel ouvert. Les tourbières de ce secteur s'établissent sur un substrat granitique imperméable et elles sont étagées entre 800 et 1100 mètres d'altitude, généralement en suivant des expositions Est ou Nord. Superbes réservoirs floristiques, les tourbières vosgiennes abritent des espèces florales parfois rares et sensibles : les sphaignes vertes et rouges, la laîche des marais, l'herbe de carex, la baie de canneberge, la callune vulgaire, la linaigrette houppée, l'utriculaire, ainsi que les célébrissimes droséras, qu'elles soient rondes, longues, intermédiaires, ou encore, hybrides, Anglicas ...

 

Partir à la découverte d'une tourbière, n'est pas toujours de tout repos et non sans dangers, car leurs sols instables et mouvants, cachent des pièges redoutables, parmi lesquels figurent les trous d'eau à l'air libre, les trous d'eau cachés sous les sphaignes, la tourbe noire mouvante, ainsi que les très redoutées tiques. Lesdites tiques font partie de l'ordre des arachnidés et sont d'affreuses petites bêtes suceuses de sang, aussi bien animal qu'humain. Leur piqûre, souvent imperceptible, peut parfois dégénérer en un étrange anneau rouge et dur, appelé érythème. Leur royaume de prédilection sont les bauges ou flaques d'eau croupie, les troncs d'arbres et les souches pourris, les hautes herbes tranchantes, ainsi que les fougères et les genêts. Extrêmement actives en juin, les tiques peuvent transmettre des maladies très graves, handicapantes et potentiellement mortelles, telles la borréliose ou maladie de Lyme, la leishmaniose, la piroplasmose, ainsi que la très sévère méningo-encéphalite à tiques. Généralement, ces maladies associent des troubles articulaires, respiratoires et nerveuses. Exceptionnellement, la redoutable MET peut provoquer une dégénérescence du système nerveux central, ainsi que l'apparition de très agressifs cancers !

 

UN SEUL MOT D'ORDRE DONC : PRUDENCE !!!

 

 

 

 

Tourbière 1 : FRANKENTHAL (massif du Hohneck, alt. 1030 m).

Tourbière 1 : FRANKENTHAL (massif du Hohneck, alt. 1030 m).

Tourbière 1 : FRANKENTHAL (massif du Hohneck, alt. 1030 m).

Tourbière 1 : FRANKENTHAL (massif du Hohneck, alt. 1030 m).

Tourbière 1 : FRANKENTHAL (massif du Hohneck, alt. 1030 m).

Tourbière 1 : FRANKENTHAL (massif du Hohneck, alt. 1030 m).

Tourbière 2 : BLANCHEMER (massif du Rainkopf, alt. 984 m).

Tourbière 2 : BLANCHEMER (massif du Rainkopf, alt. 984 m).

Tourbière 2 : BLANCHEMER (massif du Rainkopf, alt. 984 m).

Tourbière 2 : BLANCHEMER (massif du Rainkopf, alt. 984 m).

Tourbière 3 : LISPACH (vallée de Chajoux, alt. 905 m).

Tourbière 3 : LISPACH (vallée de Chajoux, alt. 905 m).

Tourbière 3 : LISPACH (vallée de Chajoux, alt. 905 m).

Tourbière 3 : LISPACH (vallée de Chajoux, alt. 905 m).

Tourbière 4 : TÉNINE (vallée de Chajoux, alt. 862 m).

Tourbière 4 : TÉNINE (vallée de Chajoux, alt. 862 m).

Tourbière 4 : TÉNINE (vallée de Chajoux, alt. 862 m).

Tourbière 4 : TÉNINE (vallée de Chajoux, alt. 862 m).

Tourbière 5 : ROUGE FEIGNE (vallée de Chajoux, alt. 1129 m).

Tourbière 5 : ROUGE FEIGNE (vallée de Chajoux, alt. 1129 m).

Tourbière 5 : ROUGE FEIGNE (vallée de Chajoux, alt. 1129 m).

Tourbière 5 : ROUGE FEIGNE (vallée de Chajoux, alt. 1129 m).

Les tourbières de La Bresse, dans les Hautes-Vosges :
une planète à part entière dans le massif vosgien, que j'affectionne tout spécialement, que j'explore toujours avec beaucoup de passion, de respect et de jouissance et dont je suis très profondément tombé amoureux !

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : VOSGES - PALATINAT
  • VOSGES - PALATINAT
  • : Articles de randonnées pédestres dans les Vosges et le Palatinat allemand, compte-rendus de circuits de visites rocheuses et de photographies naturelles.
  • Contact

Profil

  • PPDR
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).

Rechercher