Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 22:38

UNE ULTRA SAUVAGE ASCENSION EN HORS-PISTE

 

 

 

Pour cette toute nouvelle sortie rocheuse, toujours dans le Palatinat allemand, je vais rester dans le secteur de Hauenstein. Après m'être rendu à Spirkelbach et au Kleiner Rauhberg, je vais choisir de me rendre un petit peu plus au Nord, à Wilgartswiesen et au Großer Rauhberg. Là-bas, à seulement 800 mètres à vol d'oiseau du Spirkelbacher Rauhberg et de ses 370 mètres d'altitude, je vais tenter de vous faire découvrir deux autres monuments rocheux, remarquables et particulièrement sauvages, peu fréquentés : le Rauhbergpfeiler dans un premier temps, suivi du Bavariafels dans un second temps ...

 

Il n'existe qu'un seul et unique moyen, d'accéder au promontoire d'escalade du Rauhbergpfeiler, sis au-dessus de Wilgartswiesen et de la grande route B10. Au Nord-Est du Kleiner Rauhberg, au niveau d'un grand carrefour forestier où passe la piste cyclable reliant Hauenstein et Spirkelbach entre eux, vous devrez trouver le chemin forestier, assez large, contournant la montagne du Großer Rauhberg par son versant occidental. Engagez-vous sur ledit chemin et suivez-le tout droit, sur approximativement 400 à 500 mètres. Vous évoluerez ici, au milieu d'une très dense et superbe forêt de pins sylvestres, avec un sous-bois très riche en fougères géantes : attention aux tiques, quand même ...

 

Au terme de ces quelque 500 mètres de chemin, vous devrez faire très attention et trouver sur votre droite, la minuscule sente piétinée, montant en travers de la pente ... L'épaisse végétation arborée rend la reconnaissance de ladite sente très difficile, l'endroit n'étant fréquenté que très rarement, par de fins connaisseurs des rochers vasgoviens, ainsi que par des passionnés d'escalade sportive et de sensations fortes. Une fois ladite sente trouvée, vous devrez accomplir une très rude grimpette, se pratiquant en plusieurs épingles très serrées et extraordinairement raides. La masse titanesque du Rauhbergpfeiler se devine aisément, au milieu des aériens pins sylvestres. Une fois le site rocheux approché, vous jouirez, en levant vos yeux, d'une saisissante vue générale du site de varappe : la hauteur totale de l'ensemble, flirte avec la cinquantaine de mètres, mine de rien ! Le tout proche Bavariafels, encore plus sauvage, sensationnel et méconnu, fera encore mieux, avec carrément le record de tout le Palatinat allemand : 74 mètres, d'un seul tenant !

 

 

 

 

Rauhbergpfeiler : la minuscule sente piétinée, d'accès au site de varappe ...

Rauhbergpfeiler : la minuscule sente piétinée, d'accès au site de varappe ...

Rauhbergpfeiler : le site est aisément reconnaissable, au milieu des nombreux pins ...

Rauhbergpfeiler : le site est aisément reconnaissable, au milieu des nombreux pins ...

Rauhbergpfeiler : vue d'ensemble d'approche, du monumental piton d'escalade ...

Rauhbergpfeiler : vue d'ensemble d'approche, du monumental piton d'escalade ...

Rauhbergpfeiler : la sente piétinée vient par là, quelque part au milieu de tous ces pins ...

Rauhbergpfeiler : la sente piétinée vient par là, quelque part au milieu de tous ces pins ...

Rauhbergpfeiler : la hauteur totale de ce promontoire, flirte avec la cinquantaine de mètres ...

Rauhbergpfeiler : la hauteur totale de ce promontoire, flirte avec la cinquantaine de mètres ...

Un rocher remarquable et méconnu, coincé entre le très connu Spirkelbacher Rauhberg et le très aérien Bavariafels : c'est le Rauhbergpfeiler, sis au-dessus de la vallée de la Queich, de la grande route B10 et de Wilgartswiesen !

Moi-même, PPDR.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : VOSGES - PALATINAT
  • VOSGES - PALATINAT
  • : Articles de randonnées pédestres dans les Vosges et le Palatinat allemand, compte-rendus de circuits de visites rocheuses et de photographies naturelles.
  • Contact

Profil

  • PPDR
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).
  • Je suis un très grand passionné et spécialiste en randonnées pédestres et en photographie des sites rocheux (secteurs : Vosges Centrales et Frontalières, Palatinat allemand, Hautes-Vosges).

Rechercher